9 saisons finales de séries qui ne sont pas à la hauteur des premières

Publié le 22 mai 2018 - 12h36

On n’oublie jamais la première saison de sa série préférée… surtout quand la dernière saison est moins bonne ?!

Aux yeux des fans, certaines saisons finales de séries sont loin d’égaler le niveau des premières. La preuve par 8.

Once Upon A Time

Conçue comme un reboot de la série, histoire de relancer l’intrigue ainsi que l’intérêt du grand public (suite à d’importantes baisses d’audiences), la septième saison de Once Upon A Time aura finalement été la dernière. Le départ d’acteurs emblématiques (coucou Jennifer Morrison) aura porté un coup fatal au show d’ABC, qui n’a pas forcément renoué avec la qualité de ses débuts. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé !

How I Met Your Mother

C’est le moment que tous les accros à How I Met Your Mother attendaient depuis le premier épisode, mais la révélation de l’identité de la mère a été une grosse déception pour l’ensemble des téléspectateurs. À tel point que la saison 9 est généralement considérée comme la plus faible du show, et que son series finaleno comment.

Charmed

Initialement pas prévue, la saison 8 de Charmed a été une surprise aussi bien pour les fans que pour les scénaristes. Preuve en est, Brad Kern a écrit le season finale de la septième saison comme un series finale. Certes le grand final de la saison 8 fait plus office de conclusion à l’histoire des soeurs Halliwell, mais ce huitième chapitre n’atteint pas la qualité des débuts pour autant. La raison number one ? Billie Jenkins.

Dawson

Le passage à l’université est généralement un cap difficile pour les teen séries, et Dawson n’a (malheureusement) pas fait exception à la règle. Malgré un series finale jugé plus qu’à la hauteur par TOUT LE MONDE, les aventures de Dawson, Joey et Pacey étaient moins passionnantes sur les dernières heures – surtout comparées à l’excellente première saison. Et ça n’a rien à voir avec la barbe de Joshua Jackson !

Scandal

Les séries de Shonda Rhimes ne peuvent pas toutes se vanter d’avoir la même longévité que Grey’s Anatomy, pas vrai Scandal ? Le soap politique porté par Kerry Washington peut néanmoins se targuer d’avoir duré 7 saisons. Alors oui, sur la fin, certains fans de la première heure avouent avoir lâché l’affaire ou s’être moins passionnés pour les drama d’Olivia Pope… Serait-ce parce que Scandal a placé la barre très haut durant ses premières saisons ?

Desperate Housewives

En 8 saisons, il n’y a pas eu un instant où les péripéties de Lynette, Susan, Bree et Gabrielle ont lassé les fans les plus accros. Néanmoins, il faut se rendre à l’évidence que le huitième et dernier chapitre de Desperate Housewives n’avait pas l’éclat du premier. Difficile d’égaler le mystère autour du suicide de Mary Alice Young, la narratrice de la série… C’est d’ailleurs pourquoi la saison 1 reste pour beaucoup l’âge d’or de DH. Là encore, on laisse les inconditionnels du show débattre entre eux !

Les Frères Scott

Avec 9 saisons au compteur, Les Frères Scott est certainement l’une des teen séries les plus longues de l’histoire – même si elle n’égale pas le record de Beverly Hills 90210 ! Et si les fidèles étaient présents du premier au dernier épisode, le départ de Lucas et Peyton (à la fin de la saison 6) a malgré tout été difficile à avaler pour de nombreux fans. C’était sans compter sur l’introduction de petits nouveaux, notamment Quinn et Clay. Néanmoins, cela n’aura pas suffi à égaler le niveau des premières saisons aux yeux de l’ensemble des fans.

Gilmore Girls

Sans compter le revival de 2016, Gilmore Girls a laissé un goût amer aux fans sur sa fin. Cela s’explique principalement par le départ d’Amy Sherman-Palladino, créatrice de l’univers Gilmore, suite à un désaccord avec les dirigeants de la chaîne américaine The CW. Ainsi, la showrunneuse n’a pu offrir la conclusion (et ses 4 derniers mots) dont elle rêvait tant à ses personnages, au grand dam des fans… jusqu’à ce que Netflix s’en mêle.

Glee

Pour beaucoup, les trois premières saisons de Glee symbolisent à jamais l’apogée de la série, sachant que cela correspond aux années lycée de Rachel, Finn, Santana et toute la bande. Et malgré un retour aux sources pour le chapitre final – avec Rachel qui prend les rennes de la chorale – l’innocence et la fraîcheur des débuts avaient elles disparu.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter