Bridgerton : des sites pornos diffusent des scènes de sexe de la série, Netflix est en colère

Publié le 21 janvier 2021 - 10h37

La tension sexuelle entre Daphné et Simon, et entre d’autres personnages d’ailleurs, dans La chronique des Bridgerton fait le bonheur de certains sites à caractère pornographique. Un partage qui ne plaît guère à Netflix qui tente de protéger à tout prix son contenu.

 

La chronique des Bridgerton c’est des ragots, des jolies robes, des arrangements matrimoniaux et…du sexe. Il faut dire que dès les quinze premières minutes, les corps se dénudent et la sexualité des personnages donne le ton au reste de la série. À Londres à l’époque de la régence, on camoufle ses désirs derrière des courbettes et des bonnes manières mais, une fois les portes closes, l’animosité du désir ardent reprend ses droits.

Durant les 8 épisodes de la série de Shonda Rhimes, la tension sexuelle entre Daphné Bridgerton et Simon Basset, le duc d’Hastings, alimente une bonne partie de l’intrigue. Alors, quand les jeunes époux consomment enfin leur union le public est servi. Trop peut-être ?

Disons que plusieurs scènes de sexe de la série se sont retrouvées sur différents sites à caractère pornographique, ouvrant chez Netflix une importante cellule de crise.

Le piratage des scènes de Bridgerton ne passe pas chez Netflix

« Voir des scènes de sexe de Bridgerton circuler aux côtés du matériel le plus obscène que la toile a à offrir a suscité l’horreur et la colère« , a rapporté une source de Netflix au magazine britannique The Sun.

« Des scènes plus torrides ont contribué au buzz de la série mais c’est initialement un drame de prestige adapté de livres à succès (…) de colporter ces scènes comme des cochonneries est aberrant. Ça a été particulièrement difficile pour Phoebe et Regé-Jean, ces deux jeunes acteurs qui ont signé pour le rôle de leur vie et n’ont pas consenti à ce que leur travail soit exploité de la sorte« , a confié cette même source.

Et à juste titre, au total les scènes partagées sur des sites porno auraient comptabilisé des « centaines de milliers de vues« , comme l’a rapporté le New York Post; donnant ainsi à Netflix un sérieux fil à retordre pour faire retirer une à une toutes ces vidéos non-désirées. Un long combat que la plateforme mène de front pour sauver l’honneur des Bridgerton.

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter