Castle Rock : 5 bonnes raisons de regarder la série horrifique

Castle Rock : 5 bonnes raisons de regarder la série horrifique

Partage
Lien copié !

A l'occasion de la sortie en DVD en France de la première saison de Castle Rock le 5 juin, Serieously vous donne cinq raisons de regarder la série. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la série fonctionne déjà très bien pour les fans d'horrifique...

Castle Rock, c’est quoi, c’est où ?

Castle Rock est une ville fictive du Maine aux Etats-Unis que l’on retrouve dans la littérature de Stephen King. Elle est connue pour sa prison, Shawshank, imposante, résolument creepy, mal gérée et construite sur des années de secrets. Cette ville maudite a été traversée pendant des décennies par des personnes fort peu recommandables, et semble hantée, transformée par un mal qui la ronge. En un épisode, on est traversé de frissons au fur et à mesure que l’on avance dans cette ville grise… On y retrouve évidemment l’esprit de Stephen King mais aussi une pointe de David Lynch avec Twin Peaks.

The Kid vous donnera des sueurs froides

Certains d’entre vous se sont sûrement éclatés à regarder Ça et admiré la prestation de Bill Skarsgård en clown Pennywise. C’est dans la peau du « Kid » que l’on retrouve l’acteur, décidément égérie de l’univers Stephen King, et pas moins glaçant. Il incarne un jeune homme enfermé depuis des années dans une cage au sous-sol de la prison de Shawshank et découvert par un gardien. On ne vous en dit pas plus, mais vous vous doutez bien que ce le garçon saura vous donner des frissons. Bill Skarsgård affirme une nouvelle fois son identité d’acteur de genre. A quand un passage sur le plateau de tournage d’American Horror Story ?

Des easter eggs dans tous les épisodes

Même si l’on peut déjà considérer la présence de Bill Skarsgård ou Sissy Spacek – qui a été la Carrie du film d’anthologie – comme des easter eggs totalement assumés dans Castle Rock, la série en regorge ! À vous d’ouvrir vos yeux, de raviver votre passion sans limites pour Stephen King et vous ne serez pas déçu(e)s… La série est truffée de références, de clins d’œil à tous les livres de l’auteur. Un peu de Shining par çi, un peu de Sac d’Os par là, vos peurs les plus enfouies seront réveillées en quelques minutes. Avouez, vous en cauchemardez déjà non ?

C’est effrayant

Bill Skarsgård ne sera pas le seul élément de Castle Rock qui fait peur. La série est un concentré de l’univers de Stephen King, et tous les coins de rue sont susceptibles de vous effrayer. L’ambiance est pesante, l’histoire prenante, tous les personnages cachent des secrets à faire froid dans le dos. Les 10 épisodes emmènent les fans dans de vraies montagnes russes horrifiques.

Une saison 2 déjà commandée

Alors que la saison 1 débarque en DVD, les fans pourront la dévorer en pensant déjà à la saison 2 qui devrait arriver à la fin de l’année, voire en 2020. Si aucune date n’a été annoncée, on sait qui en sera la star : Lizzy Caplan. L’actrice incarnera Annie Wilkes, la fameuse fan de Misery, jouée par Kathy Bates dans le film de Stephen King. Alors qu’elle se bat contre des problèmes mentaux, elle va se faire virer dans la ville de Castle Rock, pendant que des guerres de clans éclatent.

Romain Cheyron

Romain Cheyron

Journaliste - Responsable pôle News

Suivez nous !

Lire aussi 👀