Pourquoi Demain Nous Appartient et Plus Belle La Vie sont autant adorées que détestées ?

Publié le 23 janvier 2020 - 18h26

Ce sont les deux séries phares de TF1 et France 3. Elles réunissent chaque jour entre 3 et 4 millions de téléspectateurs et ont leurs fans inconditionnels. Mais à côté, d’autres exècrent ce type de programme. Serieously vous explique pourquoi.

Un rendez-vous quotidien

Ce lundi 20 janvier, il y avait du monde devant les feuilletons quotidiens. Sur TF1, 3,51 millions de personnes étaient branchées à Demain Nous Appartient. Une heure plus tard, 3,05 millions de téléspectateurs regardaient Plus Belle La Vie sur France 3. Si autant de Français ne les louperaient pour rien au monde, c’est notamment parce qu’il s’agit d’un rendez-vous quotidien qui fait partie de leurs habitudes. Ces séries, dont les épisodes ne durent que 25 minutes, marquent une pause dans la journée des fans qui sont nombreux à déclarer qu’ils en ont besoin pour décompresser.

Des personnages auxquels s’identifier

La force de Demain Nous Appartient et Plus Belle La Vie, c’est d’avoir une palette de personnages qui brasse au maximum la culture française. Des riches, des pauvres, des croyants, des non-croyants, des hétéros, des homos, chacun peut trouver une histoire ou une situation familiale auxquelles s’identifier. Une mécanique qui a fait ses preuves en télévision depuis des années.

Des intrigues trop faibles

Si ces raisons sont valables pour certains, d’autres ne comprennent pas l’engouement autour de ces séries. Leurs détracteurs leur reprochent souvent leur “qualité”, mais que sous-entendent-ils ? La principale différence avec les séries étrangères, c’est peut-être les intrigues qui sont plus proches (toutes proportions gardées) de la réalité. Là encore, dans un souci de personnification, les scénaristes collent à l’actualité du jour en France. Mais cela n’empêche pourtant pas de parler de meurtres, de mafia et de crimes en tout genre, voire même de surnaturel. Et ça, ça ne passe pas du tout pour ceux qui détestent PBLV et DNA : ça ne fait aucun sens. Il faudrait savoir !

Des acteurs qui surjouent

Ça joue mal”, “ça sonne faux”, voilà les phrases qui reviennent le plus lorsque l’on parle à ceux qui exècrent DNA et PBLV. C’est leur argument n°1 : les dialogues manquent de crédibilité et ne sont pas assez naturels. Mais pourquoi sont-ils aussi durs envers ces séries ? On aurait tendance à dire que l’on juge plus facilement les dialogues de séries lorsque l’on peut en comprendre toutes les subtilités. Face à une série américaine, on écoute ce que disent les personnages sans le décrypter. En revanche, dans une série française, on peut relever les moments où les dialogues sonnent faux, ou ne correspondent pas à ce que l’on se dirait dans la vraie vie.

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter