Dix pour Cent saison 3 : notre interview de Camille Cottin et Thibault de Montalembert

Publié le 14 novembre 2018 - 18h06

La saison 3 de Dix pour Cent débarque ce soir 14 novembre sur France 2 et Serieously a pu discuter de ce troisième volet avec ses acteurs. Camille Cottin qui incarne l’ambitieuse Andrea Martel et Thibault de Montalembert l’intraitable Mathias Barneville, ont répondu à nos questions.

La saison 3 de Dix pour Cent a gagné en aspect dramatique, avec les récits personnels de chaque personnage. Comment avez-vous approché ce nouveau volet, êtes-vous intervenus dans l’écriture ?

Camille Cottin : On intervient pas dans la cuisine de l’écriture…

Thibaut de Montalembert : Il y a des arches et en fonction des guests, les auteurs doivent prévoir à qui ils vont demander et en fonction de qui accepte, ils vont construire l’épisode. C’est très amont.

Camille Cottin : Cependant, c’est un énorme chantier l’écriture de cette série, Fanny Herrero passait tout son temps à l’écriture avec son équipe et que tout est très dense. Je suis totalement admirative du travail accompli car c’est très choral. Les parcours de chacun sont hyper bien développés, nuancés et riches et ça représente beaucoup de personnage à traiter.

Le personnage de Mathias a l’air beaucoup plus sur la corde raide dans cette saison 3…

T.d.M : Tout le monde est dans un état critique ! Le personnage de Gregory et Camille risquent d’être découverts dans leur projet. C’est effectivement plus tendu. Tout d’un coup, tout va prendre une ampleur énorme, ça monte en puissance jusqu’à la fin. Attendez le sixième épisode qui est un vrai feu d’artifice… Il n’y aura plus que nous d’ailleurs. Il y a des guests mais ils restent en retrait, l’histoire est vraiment ciblée sur les membres d’ASK.

Il y a un contraste avec les deux premières saisons, très axées sur les guests, très glamour et le métier d’agent, on semble nettement plus ciblés sur le futur des personnages à l’agence ?

T.d.M : Concernant Andrea, Fanny Herrero voulait défendre beaucoup de choses par rapport à son personnage. Le glamour quand même ! Il y a Dujardin, Bellucci, de vrais guests exceptionnels… Ils ont un regard sur eux-mêmes qui est nettement plus décomplexé que les guests des premières saisons. Ce qui est sacrément bien.

Répétez-vous en amont avec les guests invités sur Dix pour Cent ?

C.C : Non, pas vraiment. On a seulement eu une lecture avec Béatrice Dalle.

Andrea vit une grossesse plutôt agitée, mêlant son couple avec Colette, leur pacte avec Hicham, son souhait de s’épanouir dans son travail. Que vouliez-vous montrer d’Andrea dans cette saison ?

C.C : J’ai trouvé ça formidable de profiter de cette arche narrative pour raconter cette grossesse, d’autre part, ce qui est assez intéressant c’est que l’on parle du couple Andrea-Colette comme un couple attachant. Dès la saison 2, il y avait une évidence, on savait que l’on ne voulait surtout pas qu’Andrea finisse avec Hicham mais avec Colette ! D’un niveau de tempéraments, de personnes, d’amour, c’est un couple qui nous faisait rêver en tant que tel. Ça permet aussi d’explorer ce nouvel ordre familial et sous un jour plein d’espoir.

Andrea ne garde cet enfant que parce qu’elle voulait l’avoir avec Colette. Elle ne l’aurait absolument pas gardé si il n’y avait pas eu Colette, car elle le dit : c’était un accident. Mais c’est le couple qu’elle forme avec Colette qui lui donne envie de cet enfant. C’est tout ça que ça raconte, ce n’est absolument pas un jugement, personne ne dit « il faut être amoureux pour avoir un enfant« , c’est juste que c’est avec cette personne qu’elle veut l’élever.

Hicham Janovski n’interviendra pas dans ce choix, et ne contrôlera pas cette situation…

C.C : Andrea et Colette parlent d’un pacte qu’ils ont ensemble, c’est fragile parce qu’en plus on parle de gens qui travaillent que sur contrat [rires]. Mais là, on parle d’un contrat moral, qui évoque la légalité, tout ce que cela comporte, l’état-civil, la reconnaissance, tout ce que cela engendre.

Gabriel traverse un long moment de dépression. La saison 3 évoque-t-elle aussi le poids de la profession d’agent ? Quel est vraiment le futur d’ASK ?

T.d.M : C’est leur vie, c’est leur ADN. Arlette par exemple sait qu’elle ne refera pas sa vie dans une autre agence, ASK c’est son agence à elle. Elle est là depuis le début et jusqu’à la fin.

C.C : En même temps son ambition est aussi ailleurs et c’est assez intéressant de mettre en opposition les ambitions « des quadras » : se dire « si je veux grandir c’est maintenant« , « monter une marche c’est maintenant« … Arlette n’a plus rien à prouver et elle est dans l’éthique. Elle garde un sens des valeurs et elle garde de l’humanité, ils sont tous à des moments charnières de leur vie et ils se disent qu’il y a un virage à prendre, peut être les uns contre les autres. Effectivement, ça rend peut être la saison plus « dark ».

T.d.M : Il y a beaucoup plus de strates dans le récit, il y a deux écritures concomitantes. L’écriture de scénariste et l’écriture cinématographique. Les deux réalisateurs ont contribué par leur écriture cinématographique à complexifier les scénarios.

Quels sont vos envies pour la saison 4 ?

T.d.M : Je n’y ai pas trop pensé. J’aime bien être surpris, comme les enfants avec Noël ! Quand on nous apporte les scénarios pour la saison qui arrive on est comme : « Et toi, t’as qui ? »

C.C : Et la surprise de l’écriture, que les personnages ne soient jamais dans la répétition, on évolue constamment. C’est agréable car on n’a jamais l’impression de refaire la même chose, ils sont tout le temps en mouvement ces personnages… Au cœur d’une dualité qui les amène à agir de manière surprenante et la densité ne fait qu’augmenter ! Comme dans la vie quoi…

Et enfin, quels guests rêvez-vous d’avoir dans la série ?

C.C : Bradley Cooper… [rires]

T.d.M : Hugh Grant se serait rigolo, mais en fermant les yeux les gens s’y perdraient ! [rires] Timothée Chalamet et en plus il parle français !

Propos recueillis par Hannah Benayoun

Pour les plus grands fans de Dix pour Cent, découvrez également le livre publié chez Albin Michel, Dix pour Cent : ils sont prêts à tout. Vous saurez-tout sur les secrets qui lient les agents entre eux, de Mathias à Camille en passant par Hicham et Andrea. Pour les 100% fans de Dix pour Cent !

Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email