Euphoria : la sérieuse obsession de la semaine

12 juin 2019 - 14h54

La nouvelle pépite de la semaine est à découvrir à partir du 17 juin prochain sur OCS. Focus sur la teen série avec Zendaya, Euphoria.

 

C’est quoi ?

Adaptée de la série israélienne éponyme, Euphoria est un teen drama comme vous n’en avez jamais vu auparavant. Elle nous plonge dans la vie d’un groupe de lycéens, notamment à travers les yeux de sa narratrice, Rue, une adolescente de 17 ans qui sort tout juste d’un centre de réhabilitation après une overdose. Euphoria suit alors la vie de ces jeunes qui tentent tant bien que mal de naviguer à travers les déboires de l’adolescence à la recherche de leur identité au milieu de la drogue, du sexe, des histoires d’amour et d’amitié qui rythment leur quotidien.

Y’a qui ?

C’est l’ancienne star de Disney, Zendaya, qui a décroché le rôle-titre pour Euphoria et elle est époustouflante dans la peau de Rue Bennett. Elle est soutenue par un casting très prometteur avec à la fois des noms déjà connus du public et des nouveaux qui sont certains de faire parler d’eux.

Jacob Elordi (The Kissing Booth) est Nate Jacobs, un sportif avec des accès de colère et qui est dans une relation par intermittence avec Maddy Perez, jouée par Alexa Demie. Pour son premier rôle, la mannequin Hunter Schafer interprète Jules Vaughn, une ado transgenre qui se vient d’emménager et qui se lie d’amitié avec Rue. Maude Apatow (40 ans : mode d’emploi) est Lexi, amie d’enfance de Rue et sa sœur Cassie est interprétée par Sydney Sweeney, vue notamment dans Sharp Objects ou encore The Handmaid’s Tale. Enfin, on y retrouve aussi Algee Smith (The Hate U Give) est Chris McKay, un joueur de foot ayant du mal à vivre le passage du lycée à l’université, Barbie Ferreira (Divorce) est Kat Hernandez et Storm Reid (Un raccourci dans le temps), Gia la petite sœur de Rue.

C’est quand ? C’est où ?

Le premier épisode d’Euphoria sera diffusé le 16 juin sur HBO et sera disponible dès le lendemain, en US+24, sur OCS en France. 8 épisodes de 50 minutes sont à prévoir à raison d’un par semaine.

C’est un peu comme…

Si beaucoup ont tendance à comparer Euphoria au teen drama de Netflix 13 Reasons Why, les deux séries sont plutôt différentes l’une de l’autre. Bien qu’elles traitent toutes les deux de sujets forts et actuels, le show de HBO fait bien plus penser à une version moderne et plus sombre de Skins, la teen série britannique des années 2000. Vous y retrouverez le côté un peu trash, les soirées où la drogue et l’alcool règnent, ainsi que de la sexualité décomplexée. Euphoria se veut comme une série teen mature, loin des shows édulcorés comme Riverdale ou Gossip Girl.

Le détail qui change tout

Si Euphoria est un concept adapté d’une série israélienne du même nom, le créateur, Sam Levinson, a énormément pioché dans son histoire personnelle pour créer Rue (Zendaya) et développer toute cette intrigue autour de l’addiction, s’inspirant de sa propre expérience. Lors du festival TV d’Austin, il a déclaré : « Beaucoup de ces choses sont très vraies. J’étais accro à la drogue pour plusieurs années et j’avais de l’anxiété et j’ai également lutté avec la dépression et j’ai arrêté la drogue à 19 ans et je suis sobre depuis 14 ans maintenant, et ce n’était pas facile. Et ça ne l’est toujours pas ».

Euphoria est donc ancrée dans la réalité et délivre un message de première main. Sam Levinson a d’ailleurs mis toute son âme dans la série car en plus d’être à l’origine du projet, il a écrit tous les épisodes et en a réalisé une bonne partie. La série allie un sujet fort et actuel à un visuel avant-gardiste, soigné, presque onirique.

 

Marion Le Coq
Fille spirituelle de Veronica Mars et Ragnar de Vikings.
Let Them Binge parfait : Friends avec du vin et de la pizza avec ma BFF.