Homecoming saison 2 : 5 questions à Janelle Monáe et Stephan James

Publié le 22 mai 2020 - 17h06

À l’occasion de la sortie de la saison 2 d’Homecoming, on a rencontré (virtuellement) lors d’un Q&A Janelle Monaé et Stephan James, les deux héros de cette nouvelle saison de la série d’anthologie. Rencontre.

 

Homecoming saison 2 vient tout juste de débarquer sur Amazon Prime Video. Pour cette nouvelle salve, exit Julia Roberts : le premier rôle est attribué à l’actrice et chanteuse, Janelle Monáe, qui campe Jackie une femme qui se réveille totalement amnésique un jour au milieu d’une étendue d’eau sur un bateau. Avec un monde des séries paralysé par la pandémie de coronavirus, nous avons pu assister à une table ronde virtuelle avec cette dernière et Stephan James, qui réenfile son costume de Walter Cruz pour cette nouvelle saison anthologique.

Comment as-tu été impliquée dans cette seconde saison d’Homecoming ?

Janelle Monáe : J’ai reçu une boîte avec un petit bateau à l’intérieur, envoyée directement chez moi. J’ai regardé à la porte et il n’y avait personne. Juste ce petit bateau, c’était super flippant et il y avait une lettre qui disait « voudrais-tu rentrer à la maison ? » puis j’ai reçu un script…(rires) Non j’essayais juste de rendre le truc encore plus intéressant ! Mon agent a simplement reçu le script, j’ai regardé la première saison et j’ai été super fan de Julia Roberts, de Stephan, de Hong… Je suis tombée amoureuse de la première saison. J’ai tout aimé : son ton, ses épisodes haletants, j’ai aimé la musique, le suspens, tous les détails et cette vibe hitchcockienne que la série a. C’est un truc vraiment différent de tout ce que l’on peut voir à la télévision, le script de la saison 2 avait tout ce que j’avais adoré dans la saison 1 mais poussé au cran du dessus !

Il y a d’abord eu Julia Roberts, puis toi. Quel a été ton plus gros challenge de reprendre un rôle à la suite de Julia Roberts ?

Janelle Monáe : Julia Roberts est une icône. C’est une de mes actrices favorites et ça a été un si grand honneur d’apprendre que j’étais envisagée pour reprendre le rôle principal derrière elle dans cette saison 2. Elle a été celle qui a pris la décision puisqu’elle fait partie des producteurs exécutifs de la série. Le meilleur a été quand elle est venue sur le plateau pour nous regarder Stephan et moi faire une scène et on a entendu un cri, le réalisateur nous a alors dit « c’est Julia Roberts, elle adore votre scène ! ». La vraie pression que j’ai eue c’est d’être une femme noire au rôle principal de la série parce qu’il y a beaucoup de pression sur nous qui n’avons que peu souvent ce genre d’opportunités, surtout après Julia Roberts…

Stephan, comment s’est passé le tournage de cette seconde saison ? Après tout, c’est le même fil conducteur avec une histoire différente, différents personnages… 

Stephan James : J’ai adoré ! Encore une fois, nous les acteurs on a pu lire tout le script d’une traite, c’est comme si on avait un film devant nous. On a pu connaître le début, le milieu, la fin, j’ai su où en était Walter (le personnage qu’il incarne, ndlr) et tout ce qui allait lui arriver. Honnêtement c’était super. D’une part de pouvoir revenir, et ensuite de revenir de cette façon. J’ai vraiment eu la chance de pouvoir lui offrir de nouvelles couleurs et de parfaire mon personnage, j’étais tellement excité !

Justement, que doit-on attendre pour Walter cette saison ? Où en est-il ? 

Stephan James : Si vous vous souvenez bien de la première saison, on a rencontré ce jeune homme qui était vidé de sa mémoire tous les jours de sa vie, cette saison j’ai pu m’éloigner de cette naïveté, de cette distance et cette sorte de vulnérabilité d’être accepté dans la première saison. Cette saison est particulièrement gratifiante pour Walter car il a une toute nouvelle mission, il est déterminé et pas seulement d’en savoir plus sur ce qui lui est arrivé dans la première saison mais également d’écrire la suite de l’histoire et d’obtenir une certaine revanche.

Janelle Monae Homecoming

Janelle, est-ce qu’il y a une autre série après Homecoming dans laquelle tu voudrais jouer ?

Janelle Monáe : Tu sais quoi ? Je veux la liberté ! La même liberté de jouer que peut avoir Johnny Depp. Tu sais, il a joué avec Tim Burton, il a fait des dramas, des thrillers et les gens le regardent en se disant qu’il n’y a rien qu’il ne puisse pas faire. J’ai envie qu’on me regarde de cette façon. Je vais évidemment faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que ça arrive mais les opportunités sont importantes et j’ai super hâte de travailler avec de nouveaux réalisateurs, scénaristes, artistes qui sont prêts à prendre des risques, à écrire plus de rôles où les artistes peuvent être libres. Libres de jouer, libres de sortir des stéréotypes, libres de redéfinir certains premiers rôles pour qu’ils soient menés par des artistes noirs.

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter