Killing Eve : les 5 meurtres les plus fous de Villanelle  

Publié le 8 janvier 2021 - 21h00

Tenues ultra-mode, humour noir et sens du spectacle très développé, Villanelle est loin d’être une tueuse à gages simple et discrète. Volubile et haute en couleur, la jeune femme élabore ses meurtres comme de véritables pièces de théâtre. Retour sur ses 5 assassinats les plus décalés.

Entre ses costumes farfelus et ses idées abracadabrantesques, les meurtres de Villanelle dans Killing Eve sont toujours pleins d’inventivité et de passion. Retour sur cinq de ses crimes, qui sont restés gravés dans la tête des spectateurs.

Le plus délirant

Villanelle cochon

© BBC America

Alors qu’elle se trouve à Amsterdam dans la saison 2 de Killing Eve, Villanelle tue un homme devant des dizaines de passants. Il faut dire que la mise en scène vaut le détour et force donc de nombreux curieux à s’arrêter. Déguisée en bavaroise et munie d’une grosse tête de cochon en peluche pour dissimuler son visage, la jeune femme séduit sa victime et l’entraîne dans les tréfonds d’une maison close néerlandaise. Elle menotte alors son prétendu client, puis le suspend au plafond par les pieds comme une pièce de boucher. Enfin, pour parfaire le spectacle, elle offre à son crime un public en ouvrant les rideaux de la vitrine. La psychopathe éventre ensuite le malheureux, qui s’éteint devant les regards amusés des spectateurs, convaincus qu’il s’agit d’une performance artistique.

Le plus surprenant

Villanelle hôpital Gabriel

© BBC America

Celui-ci est certainement l’un des plus inattendus. Hospitalisée après avoir été blessée à la fin de la saison 1 de Killing Eve, Villanelle (Jodie Comer) partage sa chambre avec un jeune garçon prénommé Gabriel. Elle sympathise alors avec lui, emprunte ses pyjamas et semble ressentir une certaine tendresse à son regard. La surprise des spectateurs est donc totale, lorsqu’elle lui brise soudainement la nuque, pendant qu’il lui fait un câlin. Le pauvre n’a rien venu venir et n’a même pas eu la chance de pouvoir lutter.

Le plus sauvage

Villanelle prison

© BBC America

Alors qu’elle est en prison, Villanelle trouve quand même le moyen de se faire remarquer. Sa co-détenue, Inga, réputée comme extrêmement dangereuse attend qu’elle s’endorme pour lui trancher la gorge avec une lame de rasoir. La prisonnière ne s’attend donc pas à ce que Villanelle plante ses dents dans son coup et la saigne à la Edward Cullen. Pire qu’un guépard mort de faim, la tueuse à gages ne lâche pas sa proie, bien que de nombreux gardes tentent de les séparer. Le moral atteint et la carotide en vrac, la pauvre femme se vide finalement de son sang sur le sol, sous le regard satisfait de son bourreau.

Le plus extravagant

Greg Richardson Killing Eve

© BBC America

En mission à Londres dans la saison 2 de Killing Eve, Villanelle fait ce qu’elle peut pour maintenir sa créativité intacte. Elle tue alors un homme en l’étranglant avec ses propres vêtements. Pour ce faire, elle s’accroche à la cravate du malheureux alors qu’il monte dans un ascenseur et tire dessus comme une forcenée, jusqu’à ce que sa victime s’étouffe. Un crime des plus originaux, comme elle a l’habitude de le faire.

Le plus décalé

Villanelle clown Killing Eve

© BBC America

Si la méthode est simple, les circonstances de ce meurtre restent particulièrement extravagantes. Dans la saison 3 de Killing Eve, Villanelle se rend ainsi avec son apprenti à une fête d’anniversaire d’enfants afin d’assassiner le père de famille. Tous les deux sont alors déguisés en clown et dissimulent leurs armes dernière les jouets et les ballons. La nouvelle recrue devant faire ses preuves, Villanelle le laisse gérer le meurtre tout seul. Seulement, elle découvre effarée que son jeune bleu a réalisé une véritable boucherie en éclatant la tête de la victime au sol à de multiples reprises. Elle termine donc les deux hommes d’une balle dans la tête. Le tout, avec un joli nez rouge.

 

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email