La Casa de Papel saison 3 : pourquoi les fans pensent que CETTE otage est très importante

Publié le 29 juillet 2019 - 16h35

Les fans de La Casa de Papel ont repéré une otage pas comme les autres dans la partie 3 de la série espagnole. Et si elle avait un rôle plus important que prévu ?

 

Pas de doute, la partie 3 de La Casa de Papel semble inspirer de nombreux fans depuis sa sortie sur Netflix ! Si certains poussent des théories conspirationnistes sur Alicia et la copine de Berlin, d’autres se sont focalisés sur une otage.

La Casa de Papel nous prépare un nouveau tour

Vous n’avez sans doute pas remarqué cette otage, mise en avant dans plusieurs plans du dernier épisode de la partie 3 de la série. Sachez-le : c’est normal.

Inconnue chez nous, cette jeune femme est en réalité interprétée par Belén Cuesta, une actrice espagnole très connue. Elle est notamment la star de la série Paquita Salas, qui cartonne chez nos amis espagnols.

Forcément, de nombreux fans de la série ont repéré ce visage familier et selon eux, c’est impossible qu’elle soit là par hasard. Alors, et si cette otage travaillait en réalité avec les braqueurs ? Et si elle rejoignait le gang dans la saison 4 ?

Sur Twitter, la présence de cette actrice a en tout cas fait beaucoup de bruit. « Et si le personnage de Belén Cuesta, présentée ici comme un figurant était en fait avec les braqueurs ? Est-ce qu’elle communique par exemple avec Marseille et Raquel ? Elle aura forcément plus d’importance dans la suite« .

« Quelqu’un a remarqué que dans la saison 3 de La Casa, Belén Cuesta est prise en otage ??? Cette femme n’est pas là par hasard ». 

Reste à savoir quel rôle clé elle pourra avoir dans la suite de la série. Peut-elle sauver Nairobi ? La remplacer ? La réponse d’ici quelques mois, encore un peu de patience !

La rédaction Serieously
Accro aux séries TV
contact@serieously.com

Je suis l'Enfant spirituel d'une connexion wifi & d'un Home Cinema.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des mezzes libanais devant Euphoria.
La rédaction Serieously on EmailLa rédaction Serieously on FacebookLa rédaction Serieously on InstagramLa rédaction Serieously on TwitterLa rédaction Serieously on Youtube