Le portrait culte de la semaine : Barney Stinson

Publié le 28 mars 2018 - 15h33

Le portrait de la semaine se plonge dans la biographie du personnage le « gifé » des séries, ce cher Barney Stinson.

Sa première réplique dans la série

Sa première apparition dans How I Met Your Mother se fait dès le premier épisode de la première saison ! Ted commence à raconter à ses enfants ses premiers souvenirs, lorsqu’il leur annonce qu’il devait aller au bar avec « Uncle Barney ». Le personnage de Barney est d’ailleurs vite mis en valeur : élégant il est chez le barbier et précise à Ted qu’ils se rencontreront au bar dans 15 minutes. L’une de ses quotes favorites fait également son entrée avec : « Suit up! »

Pourquoi on l’aime

Le cinquième de la bande composée de Ted, Lily, Marshall et Robin, Barney Stinson est entré dans la légende des personnages mythiques de séries pour son style inimitable, sa façon de manier la langue anglaise, son côté évidemment séducteur (parfois même trèèèèès lourd) et son détachement par rapport aux autres personnages. Si tous sont uniques, Barney occupe une place particulière dans le show qui fait de lui, quasiment le meilleur.

Sa force

Probablement son langage. Barney compile d’épisodes en épisodes les expressions les plus personnelles et cool qui soient. Chaque situation peut s’accompagner d’une petite quote qui créée la légende…

et surtout… « It’s going to be legen… WAIT FOR IT…dary »

Son talon d’Achille

Barney est un SÉDUCTEUR. Sport à plein temps pour lui, il est également légèrement obsédé à l’idée de sauter sur toutes les femmes possibles. Cela remonterait à l’époque où il n’était qu’un enfant, où l’un de ses camarades de classe, Matthew Branning, lui avait dit qu’il avait couché avec 100 filles. Barney lui annonce qu’il couchera lui avec 200 filles, chose qui est devenue réelle et qui n’a pas manqué de révulser Matthew, une fois adulte.

 On aime surtout… Neil Patrick Harris

Probablement l’un des acteurs les plus cool du monde, celui qui rend tous ses personnages incroyablement intéressants… De Doctor Doogie (où il n’était qu’un enfant) à Barney Stinson puis American Horror Story, il a su dénicher de véritables pépites côtés histoires, ne décevant jamais sa fanbase qui est… SOLIDE. Toujours prêt à « suit up » pour n’importe quel rôle, il est tiré à quatre épingles, mettant toujours un point d’honneur à l’allure de son personnage. Plus récemment, il a fait l’un des plus grands écarts de sa carrière en incarnant le comte Olaf pour Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire. Un personnage où l’on retrouve quelques bribes de Stinson : ce côté prêt à tout.

Sa dernière réplique dans la série

« Je suis crevé! » En effet, Barney le womanizer est devenu le papa d’une petite fille. Une fin pour lui que peu de fans auraient pu imaginer au début de la série… Même si pour nous la réponse au futur de Barney nous plaît, le final de la série en aura déçu plus d’un…

Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email