Les Rivières Pourpres (France 2) : quelles différences et similarités avec le roman ?

Publié le 19 janvier 2020 - 09h30

Les Rivières Pourpres est l’adaptation du roman de Jean-Christophe Grangé publié en 1998. 20 ans plus tard, France 2 lance ce thriller sombre sur son antenne. Mais quelles sont les différences et les similarités avec l’oeuvre originale ?

Des intrigues inédites

La différence majeure entre les histoires du roman et celles de la série est simple : ce ne sont pas les mêmes. Dans la fiction de France 2, Niemans parcourt différents lieux tels qu’un monastère, des vignes, ou une forêt aux quatre coins de la France. En revanche, tout au long des centaines de pages du livre, le héros ne s’attelle qu’à une seule tâche : celui de faire la lumière sur la découverte d’un cadavre horriblement mutilé dans la ville fictive de Guernon. Une histoire que l’on ne retrouve pas dans la série.

La même ambiance sombre

Ce qui caractérise avant tout Les Rivières Pourpres, c’est cette ambiance très noire, très sombre et très glauque. Un style qui fait qu’on reconnaît immédiatement la série et qui est l’un des éléments de sa réussite. En 1998, le succès critique et commercial du livre repose aussi sur cette atmosphère pesante, que seul Jean-Christophe Grangé pouvait retranscrire. Une transposition à l’écran qui est donc fidèle à l’original.

Un nouveau partenaire

L’équipe de la série de France 2 a décidé de féminiser un peu les péripéties du capitaine Pierre Niemans. Quoi de mieux alors que de lui attribuer un bras droit tout aussi badass que lui ? C’est ainsi que l’on découvre Camille Delaunay, sa meilleure élève et fille spirituelle, avec qui il construit une relation de confiance, mais un petit peu ambiguë tout de même…

Des enquêtes liées

Même si les histoires du roman et de la série sont différentes, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de similarités dans le scénario. À vrai dire, la principale mécanique si singulière aux Rivières Pourpres est la même dans les deux œuvres. Du côté du livre de Jean-Christophe Grangé, le capitaine Niemans travaille en parallèle du lieutenant Abdouf, envoyé dans un cimetière où une tombe d’enfant a été profanée. Dans la série, les enquêtes principales se mêlent aussi à des faits qui, de prime abord, n’ont aucun lien… En apparence seulement…

Une mort programmée ?

À la fin du roman de Jean-Christophe Grangé, Niemans meurt dans un torrent alpin. En tout cas, c’est ce que l’on croyait avant que la suite, La Dernière Chasse, qui est en réalité l’adaptation des deux premiers épisodes de la série, nous fasse comprendre le contraire. Qu’en sera-t-il alors pour le personnage de la fiction de France 2 ? “Si, un jour, mon personnage devait mourir ou disparaître, ce serait une bonne idée. J’aimerais bien qu’Erika continue avec un autre mec dans un tandem”, a confié Olivier Marchal dans une interview à nos confrères de Première. De quoi réserver à Niemans le même sort que dans le livre ?

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter