Les Rivières Pourpres (France 2) : 5 anecdotes à connaître sur la série

12 janvier 2020 - 10h00

La série française portée par Olivier Marchal et Erika Sainte regorge de petites anecdotes que la rédaction de Serieously a décidé de vous révéler.

#1 – Un rôle plus vrai que nature

S’il y a une chose qui nous épatera toujours dans Les Rivières Pourpres, c’est avant tout ce duo charismatique, incarné par Erika Sainte et Olivier Marchal, qui mène les enquêtes d’une main de fer. Et si la série semble plus vraie que nature, c’est notamment parce que son personnage principal est interprété par un ancien policier ! Olivier Marchal a en effet garni les rangs de l’IGPN, puis des renseignements généraux et de la police judiciaire. Autant d’éléments qui lui permettent de remplir à la perfection le rôle de Pierre Niemans.

#2 – L’adaptation d’un roman (puis d’un film)

Avant d’être la série à succès de France 2, Les Rivières Pourpres est le nom du roman de Jean-Christophe Grangé, publié en 1998. Alors qu’il s’agit seulement de son deuxième livre, il a le privilège d’être adapté au cinéma deux ans plus tard par le réalisateur Mathieu Kassovitz. À l’écran, on retrouve des pointures telles que Jean Reno et Vincent Cassel. Une suite à ce premier volet est même sortie en 2004.

#3 – Une partenaire inattendue

Alors que Pierre Niemans est un loup solitaire dans le livre de Jean-Christophe Grangé, l’auteur a décidé d’agir autrement pour la série de France 2. Cette fois-ci, le capitaine est épaulé par Camille Delaunay, une de ses anciennes élèves. Mais puisque rien ne se fait jamais dans les règles dans Les Rivières Pourpres, il fallait bien qu’il y ait une ambiguïté quelque part. Ainsi, la relation entre Camille Delaunay et Pierre Niemans se devait de ne pas être conventionnelle. Si on voit que les deux flics sont plutôt dans un rapport père-fils, il se trouve que Niemans est secrètement amoureux de sa collègue. Il y a de quoi être troublé.

#4 – Un retour d’entre les morts (ou presque)

À la fin du roman de Jean-Christophe Grangé, on peut découvrir que Pierre Niemans meurt dans un torrent alpin. Magie de la fiction, il s’agissait d’un accident, et le capitaine n’a pas réellement péri durant ce drame. Le flic ténébreux ne semble pas avoir de séquelles dans la série de France 2, pourtant présentée comme la suite du roman éponyme. “J’aurais aimé exploiter [cet accident] mais je n’ai pas eu la place dans la série”, a confié Jean-Christophe Grangé à nos confrères d’Allociné.

#5 – Une affiche déjà partagée

Si Erika Sainte a été au casting de nombreux longs-métrages dans les années 2010, l’actrice belge a connu moins d’expérience sur le petit écran. Si elle a joué dans Baron Noir, on a aussi pu la voir dans plusieurs téléfilms, dont Jacqueline Sauvage : C’était lui ou moi, diffusé en 2018 sur TF1. Heureux hasard, on retrouvait aussi dans cette fiction un certain Olivier Marchal. Les deux acteurs étaient alors père et fille. On y verrait presque un clin d’oeil aux Rivières Pourpres !

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter