Lupin : 3 choses qui n’ont aucun sens dans la série Netflix

Publié le 11 janvier 2021 - 18h51

Lupin a débarqué le 8 janvier sur Netflix. Et si on a profité du week-end pour binge-watcher la série qui montre Omar Sy sous les traits d’Assane Diop, un Arsène Lupin des temps modernes, deux-trois détails obscurs ont entaché la fiction de Netflix. Focus sur 3 choses qui manquent cruellement de sens.

Attention, cet article contient des spoilers sur Lupin

Pour rappel, Lupin raconte l’histoire d’Assane Diop (Omar Sy) qui tente de venger son père, Babakar, accusé à tort, il y a 25 ans, d’un crime qu’il n’a pas commis : le vol du collier de la Reine. Depuis, Assane s’est mis en tête d’obtenir justice par lui-même. S’inspirant des modus operandi d’Arsène Lupin, son idole de jeunesse, il va tout mettre en oeuvre pour faire payer les Pellegrini, la famille qui a anéanti son père..

Et si les 5 épisodes de la première partie se regardent avec une certaine facilité, quelques détails nous font pourtant froncer des sourcils. Voici trois choses que l’on a notées dans Lupin qui s’apparentent à de belles incohérences.

Le millionnaire de Wikipédia

Lupin

© Netflix

Si vous avez dévoré Lupin ces derniers jours, un détail vous a probablement fait tiquer. Dès le premier épisode, Assane prétend être un riche entrepreneur afin de mettre la main sur le fameux collier de la Reine. Alors qu’il participe à une somptueuse vente aux enchères dans l’enceinte du Louvre, il se fait passer pour Paul Sernine, un personnage inventé de toutes pièces et anagramme d’Arsène Lupin. Alors que la vente semble se dérouler uniquement en présence de grands noms de la haute société aux porte-feuilles bien fournis, personne ne se questionne de savoir qui est ce Paul Sernine qui poursuit les enchères avec aplomb.

Personne ? Jusqu’à ce qu’un homme accompagné d’une tablette ne vienne présenter la fiche Wikipedia dudit Paul Sernine au commissaire de la vente. La fiche en question montre que Paul Sernine détient une fortune de 576 millions d’euros. Une question. Depuis quand une fiche Wikipedia peut aussi facilement attester d’une fortune colossale ? Personne ne vérifie en amont que les « invités » (d’ailleurs, bravo pour l’invit’ Assane !) sont effectivement en capacité financière d’enchérir ? D’ailleurs, après le vol, même Le Louvre ne se renseigne pas plus sur l’identité du millionaire.

 

Le portrait robot incognito

Lupin

© Netflix

Dès l’épisode 1, Assane Diop rencontre l’un des inspecteurs de police qui sera à ses trousses durant toute la première partie de la série. Et s’il se présente à lui sous son identité de Paul Sernine (et va même jusqu’à le suspecter en le fouillant !), il ne fera jamais le rapprochement avec le portrait-robot qui correspond trait pour trait au visage d’Assane.

D’ailleurs, Guedira, que personne ne prend au sérieux dans la brigade, placarde le nom de Paul Sernine (photo disponible sur Wikipédia, on insiste), dès qu’ils réalisent que le collier est un faux et personne n’envisage un petit interrogatoire du millionaire. Même juste pour lui offrir un mug Police de Paris en lot de consolation… Pas cool.

Bref ! Tout le monde voit Lupin, mais personne ne semble le regarder. On vous aura prévenu.

 

Une sortie de prison quelque peu discutable dans Lupin

Lupin

© Netflix

Dans l’épisode 2 de Lupin, Assane tente de se rapprocher d’un détenu qui pourrait détenir des informations capitales sur la mort de Babakar, le père d’Assane. Notre Lupin des temps modernes réussit donc à se glisser dans la peau d’un autre prisonnier pour évoluer dans l’enceinte de l’établissement pénitentiaire et donc pouvoir se rapprocher d’Etienne Comet.

S’il réussit avec brio à se faufiler entre les murs de la prison, une question subsiste : lui, qui est innocent, comment pourra-t-il en sortir ? Ici, Assane Diop décide de se faire passer pour mort. Roi des tour de passe-passe, il a auparavant réussi à voler le filet du panier de basket de la cour de prison et compte s’en faire un harnais pour éviter la mort lorsqu’il va feindre de se pendre. La procédure est simple mais la réalisation d’un tel subterfuge nous interroge.

Après avoir gobé des médicaments, Assane se « pend » donc au bout d’un drap roulé. Déclaré mort, il est alors évacué par les services de secours… En dehors de la faible probabilité qu’un harnais puisse supporter la corpulence d’Omar Sy, on est bien étonné qu’il soit déclaré mort sans que l’infirmière ne le touche, ne l’ausculte ou tente une réanimation. Et que le corps quitte la prison en quelques heures à peine, juste le temps de se réveiller à temps pour ne pas étouffer.

Après on est experts séries, pas médecins légistes.

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter