Outlander : ces incohérences que vous n’aviez jamais remarquées

Publié le 28 février 2020 - 16h51

Aucune série n’est exempte de défauts et il en va de même pour Outlander. La preuve avec 7 incohérences, historiques ou dans l’intrigue, que même les fans n’avaient pas vues !

 

Le nom de Jamie

Dans l’épisode 7 de la saison 1, celui du fameux mariage entre Jamie et Claire, juste avant que les deux personnes n’entrent dans l’Eglise cette dernière annonce qu’elle ne peut pas l’épouser car elle ne connaît pas son nom. Or, dans l’épisode précédent, elle voit le contrat de mariage et il ne fait aucun doute que le nom complet de Jamie doit y figurer.

Le jugement des sorcières

Aucun fan n’aura oublié le fameux jugement de Claire et Geillis pour sorcellerie dans la première saison de la série et pour cause on a bien cru que l’heure de Claire avait sonné. Là où ça ne colle pas cependant, c’est que la dernière “sorcière” a été exécutée en 1707 en Ecosse et, comme vous le savez la saison 1 se déroule en 1743. De plus, les Highlanders n’avaient pas pour habitude d’organiser de tels jugements.

La folie

Dans l’épisode 8 de la saison 2, Claire dit à Jamie que la définition de la folie “c’est de faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent”. Une phrase que beaucoup de gens connaissant de nos jours mais que techniquement Claire n’aurait pas pu connaître à ce moment-là de sa vie. Pour rappel, elle a traversé les pierres en 1946 et l’apparition de cette citation remonterait seulement aux années 80. Alors soit Claire était très en avance sur son temps, soit une petite incohérence s’est glissée là.

Les pierres précieuses

A partir de la saison 3, on commence à établir les règles pour que le passage à travers les pierres fonctionne et notamment l’utilité des pierres précieuses. Or, cela ne semble pas être une interrogation avant cela et ce détail est clairement mis de côté – alors que bien présent dans les romans de Diana Gabaldon.

Aucune répercussion sur les changements du passé

La règle numéro un dans toutes les fictions qui parlent de voyage dans le temps est : ne change rien, sinon cela pourrait avoir de dramatiques conséquences. Étrangement, dans Outlander, Claire et Jamie mettent tout en place dans les deux premières saisons pour changer un événement majeur de l’histoire, la Bataille de Culloden. Pourtant, leurs interférences ne semblent jamais avoir de répercussions sur le futur. Étrange…

Claire ne s’assure pas du destin de Jamie

Après être retournée dans son temps, Claire est en pleine dépression, ayant dû laisser derrière elle l’homme de sa vie. Pourtant, il faudra attendre 20 ans pour qu’elle décide enfin de s’inquiéter du sort de Jamie après Culloden. Se plier aux exigences de Frank et ne pas chercher par tous les moyens à connaître la vérité ne ressemble tout simplement pas au caractère de la femme qu’on connaît.

La pénicilline

La dernière incohérence en date nous vient de l’épisode 2 de la saison 5 d’Outlander, dans lequel Claire commence ses recherches pour développer la pénicilline. Elle doit pour cela fabriquer de la moisissure et trouver la bonne souche qui conduirait à la fabrication de l’antibiotique. Or, la chirurgienne utilise des bocaux en verre au lieu de laisser respirer les bouts de pain. Une erreur qui n’est d’ailleurs pas présente dans le roman.

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter