Riverdale, Elite, Shadowhunters : les plus grosses incohérences dans les séries de 2019

20 décembre 2019 - 15h08

Les scénaristes de séries ont parfois l’air d’oublier eux-mêmes le fil de l’histoire qu’ils écrivent. Ou alors l’équipe technique oublie quelques détails et fait des faux raccords. Quoi qu’il en soit, voici plusieurs belles incohérences que l’on a pu voir dans les séries de 2019 !

 

Cayetana reine de plongée dans Elite

L’une des plus grosses incohérences relevées cette année dans les séries est sans conteste celle de Cayetana, l’un des nouveaux personnages de la série Elite, qui réussit à retrouver l’objet du délit (avec lequel Polo a tué Marina dans la saison 1) au fin fond d’un lac avant la police, et cache l’arme du crime chez elle. Woké. On a probablement loupé le moment dans la série où elle part faire un stage de plongée et valide son niveau 4.

Hiram Jaime-Jean-Michel Luna-Lodge dans Riverdale

Les incohérences dans Riverdale sont bien nombreuses et cette saison 4 nous laisse très souvent avec un joli lot bien gratiné de questions bêtes qui relèvent les micro-incohérences. Aussi, difficile de n’en choisir qu’une. On commence par celle de l’inexactitude d’Hiram Lodge. Au cours de la saison 4, on a appris que le vrai nom d’Hiram Lodge était Jaime Luna, certes. Mais un épisode de la saison 3 plongeait les téléspectateurs dans l’adolescence des parents de Riverdale et on y voyait clairement Hermione appeler son futur mari par son prénom Hiram, et non pas Jaime. Qui change de nom à 15 ans, personne, on est d’accord ?

Les M&M’s anachroniques de Stranger Things

Le temps semble avoir une saveur particulière dans Stranger Things. Certains snipers des incohérences ont repéré quelque chose qui ne va pas au niveau de la temporalité dans la saison 3. Alors que la troupe rend visite à Doris Driscoll à l’hôpital, Mike offre des M&M’s à Eleven histoire de faire la paix. Seulement, on aperçoit un M&M’s rouge dans la main d’El, problème : ils ont été retirés de la vente en 1976, car le colorant rouge utilisé à cette époque était cancérigène. Il n’a été réintroduit que 11 ans plus tard, soit après la date à laquelle l’intrigue de Stranger Things se passe. Impossible donc qu’à cette période Eleven et Mike puissent déguster les M&M’s rouge, et ouais.

La confusion des époques dans Sex Education

On adore Sex Education et on est vraiment ravis que la saison 2 arrive prochainement sur Netflix, pourtant il y a un petit truc qui nous chiffonne : on ne sait pas trop à quelle époque on se situe. Bien, qu’on soit d’accord, en soi ce n’est pas dramatique mais ce qui est plus embêtant ce sont les confusions des époques. Si l’esthétique est plutôt ciblée dans la fin des années 80, que ce soit vestimentairement ou musicalement, les dialogues eux sont très contemporains. On a bien noté certaines références aux années 2000 ce qui nous rendent un peu confus quant à l’époque. Déjà qu’on s’était posé la question du lieu, Sex Education nous brouille aussi les pistes de l’époque.

Le gène du serial killer dans Riverdale

Oui, encore Riverdale. Nos plus plates excuses pour ce doublon mais il faut avouer que la série est reine en incohérences. Si Riverdale prend une petite pause et reviendra en janvier prochain, la première partie de la saison 4 nous a laissés avec une question principale : comment Betty ET Charles peuvent-ils avoir le gène du serial killer alors que le seul parent qu’ils partagent n’est pas porteur du gène ?

La fin précipitée de Shadowhunters

La série Shadowhunters s’est terminée sur une bien belle incohérence. Les fans ont pas mal regretté de voir Clary, l’héroïne, perdre ses pouvoirs et… la mémoire. Néanmoins, on ignore combien d’années recouvre la perte de ses souvenirs, et on est alors en mesure de se demander comment Clary pense avoir perdu sa mère Jocelyn qui, rappelons-le, a été tuée par Alec alors possédé par un démon.

La fraude de Meredith dans Grey’s Anatomy

La fin de la saison 15 et le début de la saison 16 de Grey’s Anatomy ont mis en scène une intrigue un peu particulière pour Meredith : un procès pour fraude à l’assurance. La chirurgienne a utilisé le nom de sa propre fille pour sauver une jeune patiente, dont le père n’avait pas d’assurance maladie. Or, beaucoup de fans ont pointé du doigt l’incohérence de toute cette situation, expliquant que Meredith aurait pu passer par un procédé moins drastique pour venir en aide à cette enfant.  « Je pense qu’ils auraient mieux fait d’offrir au père un travail à l’hôpital en tant qu’agent d’entretien ou quelque chose dans le genre et la fille aurait été couverte par ses nouveaux avantages » a écrit un internaute sur Reddit. Suggérant au passage que les scénaristes ont opté pour l’intrigue la plus dramatique possible.

Le drapeau à l’envers de La Casa de Papel

Boulette du côté de la série culte espagnole : lors de l’épisode 3 de la partie 3, l’un des drapeaux hissés devant la banque d’Espagne a été installé… à l’envers ! Il s’agit de celui du Panama ce qui n’a pas vraiment plu aux fans de la série venant d’Amérique centrale, qui se sont certainement sentis un peu… comment dire ? Insultés ? Oui, peut-être.

Bonus : la boulette de l’année dans Game of Thrones

Impossible de ne pas mentionner la boulette la plus cool de l’année, celle du gobelet Starbucks dans la dernière saison de Game of Thrones. Ce Starbucks-gate a donné lieu à des tonnes de blagues sur Internet (où est le Starbucks à Westeros ?) et à plusieurs spéculations quant à qui pouvait bien appartenir cette grosse boulette bien anachronique.

 

Amandine Rouhaud
Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter