Salto : 5 choses à savoir sur le “Netflix à la française” qui débarque bientôt

Publié le 11 février 2020 - 21h00

Le service de streaming français Salto se dévoile peu à peu. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Que pourra-t-on voir ? Quand sera-t-il disponible ? Serieously répond à ces questions.

 

Qu’est-ce que c’est ?

Salto, c’est le nom du service de streaming français qui débarquera prochainement chez nous. C’est un projet important puisqu’il concerne les trois plus grands groupes de médias du pays : TF1, France Télévisions et M6. Le but ? Éviter la progression inexorable des plateformes américaines telles que Netflix et Amazon Prime Video qui grappillent chaque jour un peu plus des parts de marché aux chaînes de télévision. Salto vise alors à rattraper son retard en allant chercher le public là où il fuit depuis plusieurs années : sur le net et surtout à la demande.

Qu’est-ce qu’on pourra regarder ?

Dans une interview accordée au Figaro, Thomas Follin, le directeur général de la plateforme de streaming, a annoncé qu’à son lancement, “Salto proposera 15.000 heures de programmes dans tous les genres. Puis, l’offre s’étoffera au fil des mois pour atteindre 20.000 heures en fin d’année.” Un chiffre impressionnant qui n’en dit toutefois pas plus sur les programmes qui seront proposés. Des séries bien évidemment, du cinéma et des documentaires aussi seront à prévoir. En comparaison de Netflix et Amazon qui ne se sont pas réellement positionnées sur ce terrain, Salto proposera également des divertissements et des magazines d’information. Lesquels ? Au bout de combien de temps ? Tout ça est encore flou.

Au-delà des replays des programmes, Salto sera également l’occasion de regarder la télévision en direct, mais proposera aussi des programmes 100% inédits, qui ne sont donc pas de l’ordre de la télévision de rattrapage. On ne sait pas encore quel pourcentage des programmes cela représentera au global.

Quelle différence avec Netflix ?

Au final, pourquoi s’abonner à Salto lorsqu’on paye déjà un abonnement mensuel à Netflix, OCS, Amazon Prime Video ou MyCANAL ? Tout d’abord, la plateforme se veut être “la plus grande fenêtre d’exposition de la création française audiovisuelle” selon les dires de Thomas Follin. On imagine donc que Riverdale, Elite ou autres séries de ce genre trouveront peu leur place. Par ailleurs, Salto entend mettre fin à la mainmise des algorithmes qui décident des programmes les plus adaptés selon nos goûts. Ainsi, des conseillers éditoriaux et des programmateurs créeront eux-mêmes des playlists de programmes susceptibles de plaire au public. Autre particularité : “des personnalités et des influenceurs feront leurs propres recommandations.” Aucun nom n’est sorti pour l’instant.

Quand est-ce que ça sort ?

Au départ, Salto était prévu au premier trimestre 2020, mais le lancement a été quelque peu repoussé. Dorénavant, on connaît la date exacte de la mise à feu qui est programmée pour le mercredi 3 juin. Ce jour-là, tous les utilisateurs pourront se connecter, mais la plateforme sera encore en phase de tests. Des ajustements seront alors à prévoir jusqu’au mois de septembre, où une grande campagne de promotion sera déclenchée. Une opération qui devrait permettre au service de faire grimper le nombre d’abonnés.

Combien ça va coûter ?

Les abonnés, justement, parlons-en. Combien devront-ils débourser pour avoir accès à Salto ? Si on ne connaît pas encore le chiffre exact (et pour cause, il n’a pas encore été arrêté), on sait que le prix se situera entre 5 et 10 euros. Cela sera-t-il suffisamment bas pour attirer un maximum de personnes, à l’heure de la concurrence de Netflix, Amazon, OCS et compagnie ?

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter