Smallville : pourquoi Tom Welling n’a jamais porté le costume de Superman

Publié le 6 juillet 2020 - 18h00

Bien qu’il ait prêté ses traits à Clark Kent alias Superman pendant les 10 saisons de Smallville, Tom Welling n’a jamais porté le costume iconique du super-héros. Mais pourquoi ? Découvrez les déclarations de l’acteur sur Serieously.

 

Smallville fait partie de ces séries que tu connais forcément si t’as grandi dans les années 90/2000. Portée par Tom Welling, elle raconte la jeunesse de Superman, avant qu’il ne devienne le super-héros connu de tous. Néanmoins, il faut attendre le tout dernier épisode pour voir Clark Kent porter son fameux costume, et encore on ne le voit pas le porter entièrement à l’écran. Il y a une raison à tout ça, comme l’a confié l’acteur vedette de Smallville au magazine Entertainment Weekly en 2017. 

« Les créateurs avaient l’impression que dès que Clark porterait la cape et le costume, la vie deviendrait trop facile »

« C’est quelque chose dont nous avons discuté avant même de tourner le pilote avec les créateurs Al Gough et Miles Millar, révèle Tom Welling. Nous nous sommes littéralement assis pour parler de la série et j’ai posé la question du costume, des collants et du fait de voler, et ils m’ont répondu, ‘Non, hors de question’. Une partie de la raison était que cette série était à propos d’un adolescent qui se cherche. Ils avaient l’impression que dès que Clark porterait la cape et le costume, la vie deviendrait trop facile, d’une certaine façon. Ils voulaient se concentrer sur qui était ce personnage avant ça. Et, à l’époque, vu où en étaient les effets spéciaux, les effets visuels et les cascades, ça aurait coûté trop cher. C’est pour ça qu’ils économisaient principalement pour les films, plus ou moins ». 

smallville

© Warner Bros

Ce n’est pas un hasard si la scène où l’on voit le costume de Superman pour la première et dernière fois se situe à la toute fin de la série Smallville. « Nous avons opté pour l’idée qu’à la fin de la série, Clark devienne Superman et qu’il agisse en tant que tel, mais on ne peut pas le suivre. C’est ce que nous voulions, et je pense que nous y sommes parvenus. J’ai aimé la fin de la série, parce que il y a une sensation d’accomplissement. J’espère que le public n’a pas eu l’impression que nous ne leur avons pas montré quelqu’un chose qu’ils avaient besoin de voir. J’ai eu le sentiment que nous leur avons donné le point de départ pour leur imagination sur ce qui pourrait arriver » poursuit Tom Welling dans les pages du magazine américain.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter