The 100, Grey’s Anatomy… Ces 6 morts de séries un peu trop bâclées

15 octobre 2018 - 13h10

Soit pas à la hauteur du personnage, soit (beaucoup) trop rapides, retour sur 6 morts de séries qui ont plus énervé les fans qu’autre chose parce que jugées « bâclées ».

Rhonda Lyon – Empire

C’est à l’issue d’un violent affrontement avec Anika, à la toute fin de la saison 2 d’Empire, que l’épouse d’Andre fait une chute… fatale. Elle atterrit sur le toit d’une voiture sous les yeux de Lucious et Jamal. Rhonda meurt plus ou moins dans l’indifférence : ni enterrement, ni tristesse, cet événement n’a pas beaucoup d’impact au sein de la famille Lyon. Seul Andre est perturbé par sa disparition.

Derek ShepherdGrey’s Anatomy

Personnage masculin principal de la série, Derek Shepherd est tué au cours de l’épisode 21 de la saison 11. Après avoir sauvé la vie de plusieurs personnes sur la route, le chirurgien remonte dans sa voiture, tente d’attraper son téléphone et se fait percuter par un camion. Entre la vie et la mort, Derek succombe finalement à ses blessures à l’hôpital. Une fin plutôt amère pour le personnage de Patrick Dempsey.

Maya St. Germain – Pretty Little Liars

Cette pauvre Maya a un rôle de moyenne importance dans la saison 2 de Pretty Little Liars. Des allées et venues par-ci, des drama avec Emily par-là, on ne peut pas dire que le personnage ait eu droit à une storyline digne de ce nom… Surtout pour finir tuée dans le season finale. Certes les fans ont aujourd’hui encore le coeur brisé devant les larmes d’Emily, qui apprend la mort de sa belle, mais ils ne pardonnent guère cette fin légèrement bâclée pour Maya. On découvre dans la saison 3 que l’auteur de cette tragédie n’est autre que Lyndon James, aka Nate, l’ex de Maya qui se fait d’abord passer pour son cousin auprès d’Emily.

LexaThe 100

C’est sans doute l’exemple le plus cité par les fans : Lexa se fait tirer dessus par son conseiller Titus alors que celui-ci visait sa bien-aimée Clarke, à l’issue de l’épisode 7 de la saison 3. Les retours sont sans appel : sa mort n’est pas jugée nécessaire et (re)lance le débat « Bury your gays », qui consiste à tuer les personnages homosexuels sans raison valable dans les séries… Une partie de la fanbase The 100 tourne alors le dos au show de Jason Rothenberg.

Billy Thomas – Ally McBeal

Les choses ont été un peu rapides en ce qui concerne le grand amour d’Ally McBeal. Alors que Billy est en pleine rébellion dans la saison 3, on apprend qu’il souffre d’une tumeur au cerveau. L’épisode suivant, son personnage s’effondre au tribunal et meurt. Sa mort a souvent été jugée comme responsable du déclin de la série, celle-ci ayant malgré tout duré encore deux saisons après la tragédie.

Sydney Andrews – Melrose Place

Juste après son mariage avec Craig Field (coucou David Charvet), Sydney est renversée par une voiture dans les derniers instants de la saison 5. Sa mort fait pleurer 30 secondes, avant que les personnages ne passent à autre chose… Le pire est que Sydney réapparaît, treize ans plus tard, dans le remake de Melrose Place. Pour mourir dès le premier épisode, oops.

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter