The Handmaid’s Tale : 5 fois où June a été le personnage le plus malchanceux

Publié le 10 décembre 2019 - 09h55

Il y a des séries où les personnages n’ont vraiment pas de chance, mais il est vrai que sur l’échelle de 1 à la pire des poisses, June dépasse (presque) tout le monde. La preuve par 5 à l’occasion de la sortie en DVD et Blu-ray de la saison 3 de The Handmaid’s Tale.

June et sa fille se font capturer

Alors qu’ils sont en train de fuir tant bien que mal vers le Canada pour échapper au régime totalitaire récemment mis en place aux Etats-Unis par la République de Gilead, June, Hannah et Luke se font stopper par les autorités et seul Luke réussit à continuer son chemin. June devient alors Servante et est forcée de rejoindre une famille pour se faire violer à répétition jusqu’à ce qu’elle porte leur enfant. Quant à Hannah, elle est envoyée dans une nouvelle famille et est séparée de ses parents.

Une première tentative d’évasion avortée

Avant d’être placée chez les Waterford dans la saison 1 de The Handmaid’s Tale, pendant qu’elle se trouvait encore au Centre Rouge pour être formée à être une Servante, June tente de s’échapper avec son amie Moira. Cette dernière est habillée en Tante et attire bien moins le regarde que la robe écarlate de June et au moment crucial, l’héroïne se fait intercepter avant de pouvoir monter dans le train pouvant l’emmener vers une potentielle liberté. Elle pousse Moira à continuer du regard dans une scène déchirante, même si on découvrira quelques temps plus tard que celle-ci est devenue Jezebel.

June s’échappe et se fait re-capturer

A la fin de la première saison, alors enceinte, June reçoit l’aide de plusieurs Marthas et notamment de son amant, Nick, pour s’échapper de Gilead et rejoindre le Canada. Après plusieurs jours de cavale et de cachettes, June est enfin près du but. Malheureusement pour elle, elle est rattrapée par les autorités et l’avion ne quittera jamais le ciel américain. La voilà alors forcée de de retourner vivre chez les Waterford… pour le pire.

La punition de Tante Lydia

Tante Lydia a puni June et les autres Servantes à maintes reprises au cours de la série, mais l’une que l’on retient tout particulièrement est lorsque June est mise en isolement après avoir tenté de s’échapper, alors qu’elle est enceinte. Dans la République de Gilead, les femmes enceintes sont censées être traitées avec douceur afin de protéger la vie qu’elles portent et étant donné le sérieux problème de fertilité qui subsiste. Malheureusement pour June, sa grossesse ne la protégera que trop peu des comportements violents autorisés par ce régime totalitaire.

Serena la bannit de chez les Waterford

Après une grossesse (très) compliquée et des souffrances psychologiques et physiques à répétition, le coup de poignard final vient de la part de Serena qui refuse que June voit sa fille. Terrifiée à l’idée que Nichole puisse créer un lien avec sa mère biologique, Serena préfère éloigner June le plus possible et la fait bannir de chez elle. Et ce, même si cela rend les choses plus difficiles pour « sa » fille qui vient d’être mise au monde. A partir de ce moment-là, l’héroïne fera d’ailleurs tout son possible pour tenter de protéger Nichole et la faire quitter Gilead.

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter