The Rook : la sérieuse obsession de la semaine

3 juillet 2019 - 16h35

Après les teen séries Trinkets et Euphoria, changement de registre pour notre sérieuse obsession de la semaine avec The Rook, un thriller fantastique qui va vous scotcher.

C’est quoi ?

Inspirée du roman éponyme de Daniel O’Malley, The Rook est un thriller fantastique centré autour de Myfanwy Thomas, une jeune londonienne qui se réveille sur le pont du Millénium entourée de 6 cadavres et sans aucun souvenir de son identité ou de ce qu’il vient de se passer. La jeune femme découvrira bien vite qu’elle travaille pour une branche secrète du MI-6, le Checquy, mais également qu’elle possède des pouvoirs surnaturels. Que s’est-il passé sur le pont ? Qui lui veut du mal ? C’est ce que Myfanwy va devoir tenter d’élucider.

Y’a qui ?

Emma Greenwell, qui a percé en tant que Mandy Milkovich dans la série Shameless US et a tenu plus récemment un rôle principal dans The Path, incarne Myfanwy Thomas. A ses côtés, on retrouve notamment la star de The Newsroom et de X-Men : Apocalypse, Olivia Munn, qui joue Monica Reed travaillant pour une agence secrète américaine similaire à Checquy. Le reste du cast comprend également Joely Richardson (Emerald City), Ronan Raftery (The Terror), Catherina Steadman (Downton Abbey), Adrian Lester (Mary Queen of Scots), Ruth Madeley (Years and Years) ou encore James D’Arcy (Agent Carter).

C’est quand ? C’est où ?

The Rook a commencé le dimanche 30 juin sur la chaîne américaine Starz. En France, les épisodes sont disponibles le même jour que leur diffusion aux US sur la plateforme de streaming Starzplay via Apple TV. La saison aura 8 épisodes.

C’est un peu comme…

De par son intrigue, The Rook nous fait forcément penser à Counterpart, la série avec J. K. Simmons diffusée sur la même chaîne et malheureusement annulée après deux saisons. Les deux shows nous plongent dans un thriller haletant avec un ambiance similaire bien que les intrigues soient différentes. Dans The Rook, Myfanwy travaille dans une branche secrète de l’intelligence britannique notamment à cause de ces pouvoirs surnaturels, tandis que dans Counterpart, Howard Silk travaillant à l’ONU découvre qu’il existe une réalité alternative ou son double est un agent secret chevronné.

Par ailleurs, l’intrigue de l’héroïne qui a perdu sa mémoire n’est pas sans nous rappeler celle du show de NBC, Blindspot. Dans ce thriller, une jeune femme retrouvée au milieu de Times Square et recouverte de tatouages de la tête au pied n’a aucun souvenir de qui elle est et va devoir enquêter pour retrouver la signification de chacun des symboles présents sur son corps.

Le détail qui change tout

Ce qui distingue The Rook d’un autre bon thriller est sans aucun doute la part de fantastique injectée dans l’intrigue notamment à travers les pouvoirs que possèdent l’héroïne, Myfanwy, qui s’éloignent d’ailleurs de ceux qu’on peut habituellement rencontrer dans les séries du genre. Ce pouvoir est loin d’apparaître comme une bénédiction et l’héroïne n’apparaît pas nécessairement plus forte grâce à eux, mais doit apprendre à gérer et dissimuler cette partie d’elle. De nombreux mystères entourent Checquy et tout comme l’héroïne, on n’a pas envie d’arrêter tant qu’on ne connaîtra pas le fin mot de l’histoire.

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter