The Vampire Diaries : Ian Somerhalder a été « furieux » que Damon devienne gentil

Publié le 16 juin 2020 - 18h00

Si beaucoup de fans ont aimé voir la rédemption de Damon Salvatore à l’écran, ce n’est pas le cas de tout le monde et Ian Somerhalder en personne a d’abord été furieux de ce choix créatif. Explications.

 

Le personnage de Damon Salvatore est connu pour avoir été le “méchant” frère au tout début de The Vampire Diaries. Arrivé pour mettre le bazar à Mystic Falls et dans la vie de Stefan, il n’hésite pas à manipuler, mentir et surtout tuer des personnages pendant les premières saisons. Cependant, cela n’a pas duré et Damon a, peu à peu, pris le chemin de la rédemption, au plus grand dam de Ian Somerhalder.

Eh oui, l’interprète de Damon a très mal pris ce revirement soudain pour son personnage et a réellement été “furieux” de ne plus être le méchant. “J’étais tellement en colère que Damon connaisse ce revirement. Et je me souviens de cette scène, je me revois en train de lire le script où Damon doit tuer Rose alors qu’il est amoureux d’elle. […] Et j’étais là mais ‘mais qu’est-ce que vous foutez les gars p*tain ?’”, a-t-il confié à Digital Spy en 2019.

Damon Salvatore, de méchant à gentil

Quand cette intrigue de la saison 2 de The Vampire Diaries avec Rose (Lauren Cohan) a fait son apparition, Ian Somerhalder a alors fait savoir à Julie Plec et Kevin Williamson que cela ne lui plaisait pas : “je me rappelle appeler Kevin et Julie – et pas en tant qu’acteur irascible, mais en tant qu’acteur de 31 ans qui a de l’expérience !”.

Kevin Williamson, co-créateur de The Vampire Diaries et co-showrunner à l’époque lui avait alors répondu : “Ian, tu dois comprendre quelque chose. C’est un arc de 100 épisodes, même presque un arc de 200 épisodes pour ce personnage ! Tu ne peux pas avoir qu’une seule corde à ton arc. Il va y avoir différents degrés de tout ça.” Des phrases qui n’ont d’abord pas convaincu l’acteur qui trouvait ça “totalement ridicule” et qui aurait préféré continuer à jouer le méchant.

Finalement, Ian Somerhalder a dû admettre que Kevin Williamson et Julie Plec avaient raison d’humaniser Damon comme ils l’ont fait et le personnage n’en a été que plus apprécié. Tant et si bien qu’il a été presque impossible pour eux de refaire de l’aîné des Salvatore un méchant. Kevin Williamson est même allé jusqu’à dire que ce sont les fans qui ont contrôlé les intrigues de Damon.

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter