Trinkets : la sérieuse obsession de la semaine

19 juin 2019 - 16h04

Après Euphoria, la rédac de Serieously vous donne rendez-vous avec un nouveau teen drama pour la sérieuse obsession de la semaine. Focus sur Trinkets, nouveauté Netflix.

 

C’est quoi ?

Inspirée du roman éponyme de Kirsten Smith (She’s the Man, L’abominable vérité), Trinkets est avant tout une histoire d’amitié entre trois lycéennes que tout sépare, sauf leur cleptomanie. Elodie, Moe et Tabitha deviennent amies après s’être retrouvée toutes les trois dans un groupe de vendeurs à l’étalage anonymes. Elodie est une ado coincée qui a du mal à trouver sa place dans cette nouvelle ville où sa famille vient d’emménager. Moe est la rebelle qui en apparence se moque de tout mais a un énorme potentiel scolaire et un petit ami secret. Et enfin, Tabitha est la Queen B du lycée, coincée dans une relation violente avec un certain Brady.

Y’a qui ?

Elodie Davis est interprétée par Brianna Hildebrand, une actrice vue dans les deux films Deadpool. L’actrice de The Flash et Dark Matter, Kiana Madeira, est Moe Truax, tandis que Tabitha Foster est jouée par Quintessa Swindell qui fait ses grands débuts. Du côté des rôles secondaires, on retrouve notamment Brandon Butler et Henry Zaga de 13 Reasons Why, Odiseas Georgiadis de The Perfect Date, Larry Sullivan (Will & Grace, Big Little Lies) ou encore Joy Bryant de Parenthood.

C’est quand ? C’est où ?

Les 10 épisodes de Trinkets sont disponibles depuis le vendredi 14 juin sur Netflix. Chaque épisode dure entre 20 et 30 minutes, une série parfaite pour un petit marathon d’une journée donc.

C’est un peu comme…

Malgré la ribambelle de teen shows qui existent, Trinkets ne semblent se rapprocher d’aucun d’eux en totalité. La série de Netflix semble a des airs de 13 Reasons Why. On retrouve la problématique de l’ado qui arrive dans une ville inconnue et qui peine à se faire de nouveaux amis. En revanche, si Trinkets aborde quelques problématiques actuels liés aux adolescents comme les réseaux sociaux, la masculinité toxique ou encore l’identité sexuelle, elle fait de façon bien plus douce que sa consœur. D’ailleurs, le fait d’avoir seulement 10 épisodes de moins de 30 minutes empêche de réellement se plonger dans l’exploration de telles thématiques en profondeur.

Le côté amitié de filles que tout oppose n’est pas sans nous rappeler d’autres séries made in Netflix, comme dernièrement Dead To Me. Si dans cette dernière les deux personnages féminins sont rapprochés par le deuil, dans Trinkets c’est leur cleptomanie qui est le premier point commun à Elodie, Moe et Tabitha. Dans les deux cas, ces femmes/adolescentes différentes en viennent à se soutenir et s’apprécier face aux difficultés misent en travers de leur chemin.

Le détail qui change tout

Dans un univers sériel où des nouveautés sortent maintenant toutes les semaines, Trinkets se distingue des autres teen dramas récemment aperçus sur Netflix ou autres chaînes américaines déjà par son format, avec des épisodes de moins de 30 minutes. De plus, dans un monde où il faut apparemment choisir entre les intrigues rocambolesques de Riverdale ou des histoires plus dark avec 13 Reasons Why – et plus récemment Euphoria – Trinkets se positionne comme un teen drama intermédiaire. Elle présente des storylines plus légères mais pas nécessairement futiles et on est surtout captivés par l’amitié naissante entre ces trois jeunes femmes.

Au final, Trinkets a un gros potentiel pour être bingée et c’est une teen série chill qui vous fera passer un bon moment.

Marion Le Coq
Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter