10 preuves que Betty (Riverdale) et Lola (Un, Dos, Tres) sont la même personne

3 juillet 2018 - 10h41

Choc des générations : la rédac’ de Serieously vous prouve par A+B que Betty Cooper de Riverdale et Lola Fernandez d’Un, Dos, Tres ne sont en réalité qu’une seule et même personne.

Si les ados de 2018 ne jurent que par Riverdale, ceux du début des années 2000 n’avaient d’yeux que pour la série espagnole Un, Dos, Tres, multi-rediffusée sur les chaînes du groupe M6. Leur plus gros point commun ? Les personnages de Betty Cooper et Lola Fernandez.

1- Elles sont toutes les deux timides et réservées

Plutôt introverties, Betty et Lola n’ont pas trop confiance en elles. Les deux jeunes femmes sont timides, réservées et assez naïves. Contrairement à leur BFF.

2- Elles se lient d’amitié avec une sassy queen

Dans Riverdale, comme dans Un, Dos, Tres, c’est dès le premier épisode que Betty et Lola rencontrent celle qui va devenir leur meilleur amie : Veronica Lodge pour la première, Ingrid Munoz pour la seconde. Plus extraverties, plus exubérantes, plus provoc’… C’est la preuve que les opposés s’attirent, même en amitié.

3- Elles adorent les queues de cheval

C’est leur marque de fabrique.

4- Elles tombent amoureuses du meilleur ami musclé, gentil mais désespérément à l’ouest

Betty est in love de son meilleur ami Archie depuis des années, mais ce dernier semble n’avoir rien remarqué. De son côté, Lola tombe sous le charme du grand et beau Pedro, dès leur première rencontre à l’école des arts de la scène de Madrid. Néanmoins, celui-ci ne voit rien… genre vraiment rien.

5- Et finalement, elles sortent avec le « geek » de la série

Contrairement à Archie et Pedro, Jughead et Jero – tiens tiens, leurs prénoms commencent tous les deux par la lettre « J » – remarquent vite Betty et Lola. Ils ne sont pas insensibles à leur charme et se lient d’amitié avec elles. Cette amitié débouche sur une relation amoureuse. Dans Riverdale, Betty perd sa virginité avec Jughead, tandis que Lola fait l’amour pour la toute première fois avec Jero dans Un, Dos, Tres.

6- Jusqu’au jour où…

Alerte au triangle amoureux !

7- Elles se lâchent quand elles dansent

Betty a choqué tout le monde en se dénudant sur scène, lors de sa prestation de « Mad World ». De nature pudique, la jeune femme a joué la carte du sexy et de la provocation. Lola, quant à elle, est une passionnée de danse. C’est pour elle un moyen de s’exprimer et de se libérer de toutes ses peurs. Ainsi, l’héroïne d’Un, Dos, Tres est très sensuelle sur scène…

8- Elles s’affirment de plus en plus au fil de la série

Si Betty a un côté dark qui intrigue autant qu’il effraie les fans de Riverdale, Lola en a marre de se laisser faire et commence à se la jouer sassy queen avec le temps. Les accros à Un, Dos, Tres se souviennent de sa guerre sans limite avec Erika quand celle-ci lui « vole » Jero, ou encore des tensions avec sa belle-mère Paula…

9- Elles sont (méga) poissardes

Entre un père qui se révèle être un tueur en série, un demi-frère ultra creepy qui s’avère finalement être un imposteur ou encore un meurtre chez elle à dissimuler, Betty est la plus poissarde in town de Riverdale. Plus réaliste niveau problèmes que la série de The CW, Un, Dos, Tres en fait baver à Lola : la mort de sa mère quand elle était enfant, les gros problèmes d’argent de sa famille… elle est loin d’avoir la vie facile.

10- Leurs parents sont chelous

Certes on ne peut pas comparer Hal Cooper à Roman Fernandez. Néanmoins, les pères respectifs de Betty et Lola ont l’habitude de faire des choix de vie qui laissent à désirer. Chers fans d’Un, Dos, Tres, vous vous souvenez de l’épisode où Lola et son padre ont passé la nuit à fabriquer des cadres (et que ça n’a servi à rien DU TOUT) ?

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter