Unpopular Opinion : pourquoi la saison 2 de Big Little Lies est meilleure que la première

Publié le 29 septembre 2020 - 16h15

Alors que la diffusion de la saison 2 de Big Little Lies s’achève ce mardi 29 septembre sur TF1, la rédac de Serieously vous prouve en 3 points qu’elle était (encore) meilleure que la première. Si si.

 

Attention, cet article contient des spoilers pour ceux qui n’ont pas vu la saison 2 de Big Little Lies en entier.

C’est ce mardi 29 septembre 2020 que TF1 diffuse les derniers épisodes de la saison 2 de Big Little Lies en seconde partie de soirée. Et si vous avez été plus de 86% à nous dire que vous préfériez la saison 1 des aventures des femmes de Monterey, à la rédac de Serieously on va tenter de vous convaincre que la suite est (encore) meilleure grâce à notre rendez-vous Unpopular Opinion. C’est parti !

#1. Des portraits de femmes toujours plus passionnants

renata big little lies gif

© HBO

La première saison de Big Little Lies était un pur thriller qui, comme de nombreuses séries avant elle, mettait en scène un meurtre dont l’identité de la victime (et des coupables) n’est connue qu’à l’issue du final. Sa saison 2 se veut certes moins palpitante, mais plus intimiste et davantage axée sur les vies de ses héroïnes. Madeline, Celeste et Jane sont toujours sur le devant de la scène, et elles sont rejointes cette saison par Bonnie et Renata – très en retrait la saison précédente – ainsi que Mary Louise. Les portraits de femmes sont plus riches, plus étoffés et plus passionnants encore. Mention spéciale à Renata, qui se révèle véritablement dans ce deuxième chapitre.

#2. Un face à face Kidman vs Streep absolument magistral

celeste big little lies gif

© HBO

Cette saison 2 de Big Little Lies introduit d’emblée une rivalité entre les personnages de Celeste et sa belle-mère Mary Louise, qui s’accroît d’épisode en épisode pour nous offrir des scènes géniales et diablement savoureuses, comme celle de la gifle. Mais LE grand moment de cette saison est le face à face entre elles au tribunal. Big Little Lies atteint une tension dramatique inégalée, quand le passé de Mary Louise est exposé ou encore quand les violences de Perry à l’égard de Celeste sont montrées à tout le monde. Les prestations de Nicole Kidman et Meryl Streep sont à couper le souffle lors des scènes au tribunal, et la série est plus grandiose que jamais.

#3. Big Little Lies plus forte que son concept

madeline big little lies gif

© HBO

Conçue à l’origine comme une mini-série, Big Little Lies était donc supposée s’achever au terme de sa première et unique saison. Mais, devant l’engouement critique et public important qu’elle a généré, HBO a décidé de lui offrir une saison 2. Et cette seconde fournée d’épisodes est la preuve que la série est plus forte que son concept, puisque son récit est toujours aussi riche et intéressant une fois passé le thriller. Si beaucoup regardaient la saison 1 pour connaître le fin mot de l’histoire, ceux qui ont suivi et apprécié la saison 2 jusqu’au bout se sont définitivement attachés aux héroïnes de Monterey. Au même titre que les Desperate Housewives ou les filles de Sex And The City, les femmes de Big Little Lies sont bien parties pour perdurer dans l’esprit des sériephiles comme l’une des bandes d’amies iconiques du petit écran.

Alors, convaincus (ou pas) que la saison 2 de Big Little Lies est meilleure que la première ?

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter