Ces acteurs qui ont souffert de leur passage dans l’industrie Disney

11 juillet 2019 - 14h30

Pour la plupart de ces actrices et acteurs, le succès a été au rendez-vous après avoir occupé les plateaux de tournage de Disney. Certains se sont révélés dans des films, d’autres en production. Mais tous ont connu les difficultés de s’imposer ou de sortir du système… En voici quelques uns.

Shia Labeouf

S’il y en a bien un qui ne mélange PLUS DU TOUT ses torchons et ses serviettes avec Disney, c’est bien Shia Labeouf. Interprète parfait de ce cher Louis Stevens dans La Guerre des Stevens, l’acteur fait souvent parler de lui, surtout au niveau de ses déboires. Mais il a néanmoins réussi à se faire une place dans le cinéma depuis quelques années. Il faut dire que les ambitions de la chaîne pour Shia n’avaient rien à voir avec ses envies de jeune acteur. En effet, tous le poussaient à chanter ou à danser, chose qu’il ne souhaitait pas forcément faire, lui qui aspirait déjà à faire sa carrière dans l’industrie cinéma indé. Enfant-acteur (souvent) désobéissant, Disney Channel a réussi à le pousser vers la sortie quand il devenait un ado sûr de lui. A ce jour, on aurait effectivement du mal à l’imaginer diriger le prochain spin-off de Glee.

 Miley Cyrus

Miley Cyrus a longtemps été la poule aux œufs d’or de Disney, enfant chérie du public dans la peau de la chanteuse pop Hannah Montana. Quelques années après, elle opère un changement radical d’apparence et surtout de style artistique. Evidemment talentueuse, Miley Cyrus a réellement souffert des exigences de l’écurie pour jeunes artistes la plus célèbre du monde. Toujours maquillée, coiffée, habillée comme une adulte alors qu’elle n’était qu’une pré-ado, elle avait également du mal à terme à différencier son personnage pop : Hannah Montana et son personnage de tous les jours, Miley Stewart. Certains auront-vu un dérapage public de la part de la chanteuse il y a quelques années, mais peut-être était-ce tout simplement une artiste qui a su enfin s’affirmer comme elle l’entendait ?

Selena Gomez

L’actrice et productrice – notamment de 13 Reasons Why – a elle aussi été modelée un temps par Disney Channel pour Les Sorciers de Waverly Place. Dans un entretien dans le New York Times, Selena Gomez a confié que produire 13 Reasons Why était important pour elle car elle avait connu « le plus grand lycée du monde, à savoir Disney Channel« . Là où des centaines de jeunes espoirs doivent faire leurs preuves, parfois d’une manière ou d’une autre, utilisant la manière forte ou l’intimidation. Hannah Baker en savait tristement quelque chose.

Dylan Sprouse

Dylan et Cole Sprouse gagnaient 40 000 euros par épisodes (158 au total) de La vie de palace de Zack et Cody et son dérivé, La vie de croisière de […]. Dylan se souvient qu’une fois atteint l’âge de 18 ans, les jumeaux les plus connus du petit écran avec les soeurs Olsen n’étaient pas vraiment attendus sur un point de vue artistique chez Disney Channel. En effet, ils espéraient interférer dans le processus d’écriture, chose qui n’a jamais été acceptée : « On avait une super idée pour la suite de la série. Mais si pour eux ce n’était déjà pas un âge assez mûr pour savoir exactement ce que l’on voulait de la série, permettez-moi de ne pas être d’accord« . Au sommet de leur gloire, les jumeaux ont décidé de quitter l’écurie Disney, plus satisfaits du tout. Encore maintenant, Dylan Sprouse refuse qu’on le qualifie « d’ancien enfant star » : « Ce terme est dégradant, non ? Ils vous mettent dans une boîte et ce terme implique que vous avez déjà échoué… »

Bella Thorne

Disney Channel n’a été qu’un choix par défaut pour l’actrice. Dans une situation précaire avec sa famille, elle a auditionné pour Shake it up afin de pouvoir les aider à survivre. Lors de l’audition en 2010, elle a assuré qu’elle ne voulait ni chanter, ni danser. Mais elle a été prise… Dès lors, elle a été catégorisée en très peu de temps comme une actrice « Disney », l’empêchant d’être prise au sérieux par les directeurs de castings : « Ils ne voulaient pas de me découvrir, pour moi c’était comme recommencer le chemin du début… » L’actrice est néanmoins la tête d’affiche de la série Famous in love, inédite en France.

Demi Lovato

Elle est probablement celle qui a le plus de rancœur face à l’entreprise qui l’a mise sur le devant de la scène avec Camp Rock. Elle n’était qu’une pré-ado lorsqu’elle a commencé à tourner pour Disney Channel. Demi Lovato, qui est maintenant une pop star à succès, confie notamment à Billboard que la cadence était parfois insurmontable : « On travaillait tout le temps, le rythme était vraiment soutenu ». La chanteuse n’hésite pas à d’ailleurs à évoquer « un passé qui la hante encore« . Demi Lovato, après avoir quitté Disney Channel a développé une série de troubles, alimentaires, mentaux, identifiés à des chocs post-traumatiques. Une fragilité de santé apparemment développée à cause du rythme et du stress des tournages. L’actrice continue par ailleurs à interpeller Disney Channel sur le contenu des dialogues et des messages évoqués dans les séries qu’ils proposent.

Hannah Benayoun
Journaliste
Fille spirituelle de Leslie Knope dans Parks and Recreation et de Thomas Shelby des Peaky Blinders.
Let them binge parfait: regarder Friends avec une girafe, mais clairement je ne l'ai jamais fait.