De Buffy contre les vampires à Euphoria (OCS), comment a évolué la représentation queer dans les séries ados ?

11 septembre 2019 - 08h42

Euphoria est la nouvelle série coup de poing de l’année 2019 à retrouver sur OCS. Son traitement à la fois cru et réaliste de l’adolescence démontre une réelle évolution queer dans les séries du genre. Focus.

Depuis Buffy contre les vampires, qui explorait l’une des premières relations lesbiennes à la télévision américaine en 2000, comment la représentation queer dans les séries adolescentes a-t-elle évolué ?

Dawson, Buffy contre les vampires : les pionnières

Si les premières séries sur l’adolescence remontent avant 1990, cette décennie marque l’avènement du genre : Beverly Hills 90210, Angela 15 ans, Buffy contre les vampires, Dawson… Les personnages issus de la communauté LGBTQ se comptent sur les doigts d’une main à cette époque à la télévision américaine. En 2000, Dawson franchit un cap symbolique en mettant en scène l’un des premiers baisers passionnels entre deux jeunes hommes, Jack et Ethan, à la télévision nationale.

La même année, sur la même chaîne, Buffy contre les vampires, disponible en intégralité sur CANAL+, installe progressivement une relation lesbienne entre Willow, l’une des héroïnes de la série, et Tara. La magie, activité à travers laquelle les deux jeunes femmes se lient, fait office de métaphore pour explorer leur sexualité. En 2001, Tara et Willow échangent leur premier baiser, un moment important pour la représentation queer dans les séries. Le changement de chaîne de Buffy contre les vampires, qui passe de The WB à UPN dès sa saison 6, permet une plus grande liberté. Ainsi, on assiste à des scènes de plus en plus explicites entre Willow et Tara, et les deux femmes apparaissent ensemble au lit comme n’importe quel autre couple hétérosexuel de la série.

Skins, Glee, 90210 : des progrès considérables

Au fil des années 2000, la représentation de la communauté LGBTQ évolue considérablement dans les séries. Et cela passe notamment par les séries ados. Les personnages gay, lesbiens ou bisexuels sont de plus en plus nombreux sur les écrans. Anna Taggaro dans Les Frères Scott, Maxxie dans Skins, Kurt Hummel dans Glee, Teddy Montgomery dans 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération… pour ne citer qu’eux. Dès le début des années 2010, homosexualité, bisexualité et bientôt transidentité deviennent des thèmes récurrents dans les séries (du genre).

Euphoria, The Fosters, Faking It : des séries au plus proche des ados

La représentation queer dans les séries en général s’est considérablement amplifiée ces dernières années, grâce à des titres comme Pose et le plus large casting trans jamais vu à la télévision, par exemple. Côté séries ados, les personnages transgenres sont également plus présents, on les retrouve dans The Fosters, Pretty Little Liars ou encore Faking It, mais c’est bel et bien Euphoria qui signe une révolution. La série de OCS met en scène Rue, une jeune femme de 17 ans sortant d’un centre de désintoxication, et qui se lie d’amitié avec Jules, une jeune adolescente trans. En plus de son traitement extrêmement réaliste et soigné de l’adolescence, la série avec Zendaya offre une place de premier plan à un personnage trans interprété par une actrice trans, Hunter Schafer.

Eliott Azoulai
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld
Snack&Chill du moment - Ugly Betty & des churros
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter