12 anti-héros de séries que vous adorez alors qu’ils n’ont aucune valeur

6 octobre 2017 - 10h36

Mafieux, dealers, tueurs en série ou simplement politiquement incorrects, certaines séries mettent en avant des anti-héros (presque) assumés et cela fait du bien de savoir que nous, on est pas si psychopathes que cela finalement.

Voici 12 anti-héros de série qu’on adore détester !

Walter White – Breaking Bad

breaking bad

Walter White passe de simple prof de chimie, père d’une petite famille modeste à dealer de drogue sans scrupules. Cet homme qui avait même l’air d’avoir peur de sa propre ombre finit par se transformer en un ponte sans pitié pour protéger son business. On suit aussi sa descente aux enfers avec beaucoup de stress mais on comprend que son but ultime reste de protéger sa famille.

 

Dexter

dexter

L’histoire semblait plutôt bien partie : un homme dans la police qui décide de traquer les méchants et faire justice lui-même de manière très sanglante mais aussi extrêmement méthodique afin de faire un peu le ménage au milieu des mauvaises âmes de Miami. Formé et elevé par un flic pour être le meilleur serial-killer des Etats-Unis, on suit et on s’attache plutôt vite à ce tueur sans remords.

 

Les motards de Sons of Anarchy

sons of anarchy

Les motards de Sons of Aanrchy sont très attachants pour les fans, mais il ne faut pas oublier que Jax et son équipe sont des vendeurs d’armes et de drogues qui n’hésitent pas à tuer pour s’en sortir. OK on casse l’ambiance mais vraiment, ces types ne sont pas fréquentables.

 

Hannibal

hannibal

A l’instar de Dexter, Hannibal est un homme en qui la police fait confiance, mais il s’avère être le meurtrier le plus recherché de la ville de Baltimore… On s’attache vite aux psychopathes finalement.

 

Frank Underwood – House of Cards

house of cards

Frank Underwood n’a qu’un seul objectif, devenir le président des Etats-Unis. Avec sa femme Claire, ils ne reculent devant rien et sont sans scrupule pour arriver au sommet. Le plus flippant, c’est que dans la vie de tous les jours, vous détestez ce genre d’homme politique mais il semblerait que celui-là est une sorte d’immunité diplomatique dans vos coeurs.

 

Les flics de The Shield

the shield

Flics corrompus, drogués ou abusant un peu trop de leurs pouvoirs, les policiers de The Shields ne reculent devant rien pour leurs intérêts personnels et vous prouvent que ça n’est pas toujours les bons qui sont derrière les barreaux.

 

Hank Moody – Californication

californication

Hank Moody est un drogué, accro au sexe, qui trompe la femme de sa vie à tout va. Que du bonheur en boite. D’accord le type est un véritable déchet et n’a que peu de valeurs morales mais il semble évident que vous avez développé un attachement pour lui. Ne vous mentez pas, ce pervers est touchant.

 

James ‘Ghost’ St-Patrick – Power

power

Ghost semble être un homme tout à fait honnête, businessman reconnu, propriétaire d’un night club… il se trouve être à la tête d’un réseau de drogues très important. Et en plus il trompe sa femme. Méchant garçon.

 

Norman Bates – Bates Motel

bates motel

Jeune garçon très attachant à ses débuts, on se rend vite compte que Norman Bates est un psychopathe schizophrène (et même si ce n’est pas clairement dit dans la série, il est sûrement amoureux de sa mère).

 

La famille de The Borgias

the borgias

Les Borgias ont vraiment vécu durant le 15ème siècle en Italie et c’est en 1492, Rodrigo Borgia, le père de famille est élu pape. C’est une famille de corrompus ou l’inceste fait bon ménage… On rêve pas forcément de faire partie de la famille mais on apprécie de les regarder.

 

Dr. House

dr house

Gregory House est un homme prétentieux, odieux, hautain, insupportable mais possédant une intelligence hors norme ! Aux premiers abords, c’est difficile de l’imaginer mais en tant que médecin, il n’y a pas mieux que de faire partie de son équipe. Vous en ressortirez formé en cynisme comme en médecine.

 

Pablo Escobar – Narcos

narcos

Les deux premières saisons de la série suivent l’histoire du plus grand trafiquant de drogues de l’histoire, Pablo Escobar. Rien de plus à ajouter.

 

L’anti-héros n’est pas gentil, n’est pas bienveillant et surtout il ne pense qu’à lui-même et franchement, ça fait du bien !

Responsable événementiel
donia@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Cookie Lyon (Empire) & Elijah Mikaelson (The Originals).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des sushis à volonté devant Baby Daddy.
Donia Salah on EmailDonia Salah on InstagramDonia Salah on Twitter