8 choses qui prouvent que tu as détesté la fin de Desperate Housewives

Publié le 23 janvier 2020 - 16h05

Desperate Housewives, c’est fini depuis huit ans, mais ton deuil n’est pas encore terminé ? Le nôtre non plus. D’ailleurs, on va lister ensemble les 8 choses qui prouvent que tu as détesté la fin de la série.

Tu ne t’es pas remis(e) de la mort de Karen

Lors de l’ultime épisode, les scénaristes de Desperate Housewives nous ont réservé l’une des scènes les plus tristes de l’histoire de la série : la mort de Karen McCluskey. Epaulée par Bree qui se sauve en quatrième vitesse du mariage de Ben et Renee, la vieille dame du quartier tire sa révérence sur la chanson Wonderful! Wonderful! de Johnny Mathis. Et nous, on pleure.

Tu veux savoir le secret de la nouvelle voisine

Marc Cherry, le créateur de la série, a voulu faire une “fin ouverte” comme on appelle ça. C’est-à-dire qu’une nouvelle voisine débarque, s’installe dans la maison de Susan, et semble détenir, elle aussi, un lourd secret. MAIS LEQUEL ?? Nous, on a envie de savoir et cela fait 8 ans que l’on ne dort plus à cause de ça ! Il y a beaucoup de frustration en nous…

Tu n’es pas d’accord avec le destin des Desperate

Comme les choses sont bien faites, une courte séquence à la fin de l’épisode montre le destin des héroïnes. Mais toi, tu n’es pas d’accord avec ce qu’elles sont devenues. Tom et Lynette qui achètent un grand appartement avec vue sur Central Park ? Ça ne leur ressemble pas ! Gaby qui devient une entrepreneuse ? Très peu pour toi ! Et Bree qui se lance soudainement en politique ? Ça n’a pas de sens !

Tu voulais voir Edie Britt

Dans l’émouvante séquence où Susan parcourt les rues de Wisteria Lane, les fantômes du quartier regardent tous en direction de la voiture. Tous… sauf une. Où est passée Edie Britt ?? On sait bien que l’actrice, Nicollette Sheridan, a été virée du show en 2009 après une dispute avec le créateur Marc Cherry, mais ils auraient quand même pu faire un effort pour l’ultime épisode. Après tout, Edie a quand même quelques-unes des scènes les plus iconiques de Desperate Housewives

Tu pleures dès que tu vois une pomme au supermarché

La pomme, c’est un petit peu l’emblème de Desperate Housewives puisqu’elle est même présente dans le générique des 180 épisodes. Pour toi, ce n’est pas juste un fruit, c’est le symbole de l’une de tes séries préférées. Et si tu pleures dès que tu vois une pomme quelque part, c’est que tu n’as vraiment pas (du tout) fait ton deuil.

Tu n’as jamais revu le final

Évidemment, tu as dit au revoir à Susan, Bree, Lynette et Gaby lors du dernier épisode, mais depuis, c’est le déni. Tu refuses d’accepter que ce soit terminé, et pour cela tu as une solution radicale : faire comme si le final n’avait jamais existé. Tu as donc vu une seule fois les adieux de Desperate Housewives mais tu refuses catégoriquement de les revoir à nouveau, de peur de perdre pied.

Tu espères une suite, un film, n’importe quoi…

Le signe ultime qui prouve que tu n’as vraiment pas du tout apprécié la fin de Desperate Housewives, c’est que tu espères que ce ne soit pas véritablement la fin, et que la série reviendra sous une forme ou une autre. Tu adorerais voir une suite arriver sur le petit écran, ou même au cinéma, comme ce fut le cas pour Sex and the City. Eva Longoria elle-même a dit que Gabrielle Solis lui manquait… On veut leur retour !

Parce que c’est la fin, tout simplement

La seule bonne raison valable de détester la fin de Desperate Housewives est peut-être tout simplement de dire que c’est véritablement fini. Pendant huit saisons, on s’est attachés à ces femmes puissantes, drôles, vulnérables et qui ont marqué l’histoire de la télévision. C’est triste de se dire que c’est fini pour de bon, et surtout difficile à accepter. Alors pour pallier le manque, tu regardes des best-of de la série sur YouTube…

Clément Rodriguez
Journaliste
clement@serieously.com

Je suis le fils spirituel de Jake Peralta (Brooklyn 99) & Roland (Plus Belle La Vie).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des madeleines et du chocolat chaud devant Desperate Housewives.
Clément Rodriguez on EmailClément Rodriguez on LinkedinClément Rodriguez on Twitter