GG, Friends, SATC… 6 (fausses) idées reçues sur New York via les séries

17 septembre 2019 - 18h01

New York a toujours été la scène privilégiée des séries… Son décor, ses habitants, son histoire. Mais parfois, sa représentation est un poil exagéré ! La preuve par 6 !

Décrocher un job

Pour celles et ceux qui ne se souviennent pas comment Fran Fine finit nounou d’enfer dans une famille de riches de l’Upper East Side : larguée par son mec qui est aussi son boss, elle tente du porte à porte avec ses cosmétiques sous le bras et là miracle, un foyer de W.A.S.P. recherche une nounou. Armée de son courage, de sa personnalité et de sa trempe, elle décroche le job. Ok, dans la vraie vie à New York, elle aurait répondu à un questionnaire interminable, donné tous ses numéros de sécurité sociale, fourni son arbre généalogique sur 17 générations, son casier judiciaire et PEUT-ÊTRE qu’elle aurait décroché un entretien.

Les tenues d’école

Série connue entre autres pour le look ultra étudié de ses protagonistes, Gossip Girl a légèrement contourné la réalité des règlements des écoles privées new-yorkaises. Nos héroïnes, laissant libre cours à leur imagination en termes de mode, enchaînant les tenues les plus complexes aux plus élégantes, n’auraient en réalité pas traversé la porte d’une école comme Constance Billard. Un lieu purement fictif, qui s’inspire de grandes écoles comme Dalton ou The Convent of the Sacred Heart, et dont le règlement ne permet aucune fantaisie en matière de style. Impossible de faire passer des collants résilles ou des talons hauts. Mais, vraiment, impossible.

Les bars et les cafés

Avoir un carré réservé pour boire des coups ? Non, ce n’est quasiment pas possible dans une ville aussi grouillante que New York. Dans Friends, ils occupent le même canapé depuis 10 ans. Vont dans le même café depuis 10 ans. BOIVENT DANS LE MÊME MUG depuis 10 ans. Même histoire pour How I Met Your Mother, où une bande partage le même box et boit la même bière depuis des années. On mettrait notre main à couper qu’une génération de jeunes aurait vraiment pris leur place 15 fois dans une ville pareille.

Les taxis

Les séries ne font pas forcément d’efforts de réalisme mais c’est aussi pour ça qu’on les aime. Elles nous font autant rêver qu’elles nous font réfléchir. Mais nous faire avaler, en six saisons de Sex and the City, que tous les taxis te déposent en bas de chez toi dans New York, on en doute. Au mieux, le taxi te déposer en double file entre un bus, un camion et trois voitures. Ah oui, et que tu as toujours la monnaie exacte à 3h du matin, complètement ivre et enragée parce que Mr. Big t’as encore fait une immonde crasse. Please.

Manhattan et rien d’autre

Les trois quarts des séries américaines ne montrent qu’une partie flamboyante de New York : Manhattan. Il n’y a que peu de séries qui ne montrent les quartiers aux alentours de Manhattan, entre Brooklyn, le Queens ou alors dans des séries policières… Il faudra attendre les années 2000 pour réhabiliter ces quartiers dans les séries, comme dans Master of None, Girls, Ugly Betty, Luke Cage ou of course, Brooklyn Nine-Nine.

L’argent

Ah, nos héros de séries new-yorkais, ces millionnaires qui s’ignorent : appartements ultra vastes, shopping démesuré, trois soirs par semaine passés dans des cocktails bars. Jamais dans le métro. Bien que New York ne soit pas LA ville la plus chère du monde, elle reste dans le top 5 assurément. Mais comme les trois quarts des séries se passant à New York mettent en scène des jeunes démarrant dans la vie, rencontrant des difficultés de vie (coucou 2 Broke Girls), on doute vraiment que de vrais jeunes de la vraie vie puissent se partager un penthouse ou un appartement d’architecte près de Central Park.

Après tout, c’est pour ça aussi qu’on les aime nos séries !

  • Décryptage
  • brooklyn nine-nine
  • friends
  • gossip girl
  • Master of None
  • New York
Hannah Benayoun
Journaliste
[email protected]

Fille spirituelle de - Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders)
Snack&Chill du moment - Friends & Bo bun légumes
Hannah Benayoun on Email