Destin, la saga Winx : 5 choses que l’on n’aurait jamais cru voir dans l’adaptation série

Publié le 22 janvier 2021 - 17h00

Destin, la saga Winx vient tout juste de débarquer sur Netflix. La série, adaptée du dessin animé italien culte, fait la part belle à Bloom (Abigail Cowen) qui fait ses premiers pas à Alféa, l’école des fées pour apprendre à maîtriser ses pouvoirs. Au regard du dessin animé, il y a deux-trois trucs qu’on n’aurait jamais cru voir dans la série. Et pourtant…

 

Destin, la saga Winx offre une relecture sacrément contemporaine du dessin animé culte du début des années 2000. La preuve avec 5 choses qu’on n’aurait jamais cru voir apparaître dans l’adaptation en prises de vues réelles de la série.

#1 De la drogue

Winx

© Netflix

On le sait, les séries ne donnent toujours pas le bon exemple,mais s’il y a bien une choses que l’on ne s’attendait pas à voir dans les couloirs d’Alféa, c’est bien de la drogue. Et oui ! Dans le 3e épisode, alors qu’une petite fête est organisée dans l’aile Est d’Alféa, les élèves en profitent pour « décompresser ». Au programme donc, alcool et…fumette ! On note cependant que c’est du côté de Beatrix (Sadie Soverall), du « mal », donc,  que vient le pétard. La série va même jusqu’à nous montrer comment faire une soufflette avant de mentionner la présence de space cakes (des gâteaux au cannabis) à la soirée. Well, well, well…

#2 Une partie de Beer Pong

Winx

© Netflix

On s’excuse par avance, on n’est pas des gens aigris chez Serieously. Disons juste que comme on n’a pas pu faire de soirées aussi folles que celle à Alféa, on s’est un peu étonnés de croiser la route d’une jolie partie de Beer Pong au détour de la série. On sait que Bloom (Abigail Cowen) vient ouvertement de Californie, mais on était loin de s’imaginer des créatures magiques en train de faire une petite partie de Beer Pong sur du Kaytranada.

#3 Des stories Instagram dans le monde magique des Winx

© Netflix

Si l’on considère que Destin, la saga Winx est une réécriture contemporaine du dessin animé il est normal de voir les Winx traîner sur leurs téléphones derniers cris et partager plusieurs stories sur Instagram. Car oui, Instagram, les selfies, les iPhones et tutti quanti font partie intégrante de la série Netflix.

#4 Des Winx (presque) sans ailes…

Winx

© Netflix

Non, les ailes de feu de Bloom lors du dernier épisode (spoiler alert) ne sont pas tant de vraies ailes. On ne va pas se mentir, il faut quand même attendre 6 épisodes avant de voir l’ombre d’une aile. Elles sont mentionnées, évidemment, mais très vite écartées par la directrice de l’école qui assure que les fées n’en ont plus désormais. Pourtant, les fans attendaient avec impatience de voir comment allaient être les ailes et les transformations des Winx nouvelle génération. Alors croiser la route de fées plutôt normales ça non, on ne s’y attendait pas.

#5 Et avec des tenues de girl next door

© Netflix

Encore une fois, dans l’imaginaire créé par le dessin animé culte, les Winx portent des tenues un brin extravagantes et ultra-colorées. Ce qu’on ne retrouve pas dans la série signée Netflix. Au contraire, Bloom, Terra, Musa, Aisha, Stella et les autres sont des fées « normales » qui portent des vêtements plus classiques que ce à quoi on s’attendait. Les fans espéraient de la couleur, des matières, du makeup à la Euphoria, bref, du clinquant !

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter