11 personnages de séries qui prouvent que la drogue, c’est mal !

27 octobre 2017 - 17h16

Faut l’avouer, si on adore suivre leurs aventures côté petit écran, certains personnages de séries nous rappellent constamment ô combien la drogue, c’est mal.

 

Chris Miles – Skins

En plus d’être un gros fumeur d’herbe, Chris avale constamment tout un tas de pilules, ce qui fait qu’il plane quasiment en permanence. Malheureusement pour lui, ce ne sont pas ces amis qui vont l’aider à remonter la pente, parce qu’ils ne sont pas franchement mieux.

Andy Botwin – Weeds

Andy est le beau frère de Nancy Botwin – qui au passage décide de vendre de l’herbe pour subvenir aux besoin de sa famille après le décès de son mari -. Il est un grand fumeur de marijuana. Il faut dire qu’il est plutôt bien tombé en l’occurrence.

Leanne Taylor – Orange is the New Black

Ah Leanne… et ses dents ravagées par la consommation de crystal meth. Cette ancienne amish s’est retrouvée en prison, où il est évidemment plus compliqué d’y trouver son petit plaisir. Heureusement – ou malheureusement – elle est pleine de ressources et trouve toujours de quoi se droguer.

Jesse Pinkman – Breaking Bad

Encore un accro au crystal meth, qui finit même par se retrouver à en préparer avec son prof de chimie, Walter White. Cependant, Jesse développe au fur et à mesure une certaine volonté à aller contre son addiction et il finit par s’en sortir, malgré un contact quotidien avec la drogue.

Spencer Hastings – Pretty Little Liars

Cette chère Spencer, bien sous tout rapport, toujours tirée à quatre épingles, est tombée plusieurs fois dans la consommation d’amphétamines. Ces pilules sont un véritable fléau chez les étudiants américains et Spencer a eu du mal à s’en sortir. Heureusement, sa mère ne l’a pas lâchée.

Frank Gallagher – Shameless

Frank est le père de 6 enfants, il vit sur une pension d’invalidité, il dilapide le peu d’argent qu’il a en alcool et surtout en drogue. C’est un personnage qui assume pleinement sa déchéance et qui s’en délecte. Sympa à regarder mais clairement, on ne veut pas la même vie !

Isaac Mendez – Heroes

Cet accro a l’héroïne a développé son pouvoir lorsqu’il est sous l’emprise de la drogue : il peint l’avenir quand il est complètement défoncé. Deux cures de désintoxication n’ont pas eu raison de son addiction. Malheureusement, il est assassiné juste après avoir prédit sa mort en peinture.

Charlie Pace – Lost

Au moment du crash de l’avion, Charlie était en train de prendre de l’héroïne dans les toilettes. A l’origine, il est musicien dans un groupe qui a eu son petit succès (malheureusement éphémère) et la pression l’a conduit à découvrir l’héroïne. Sur l’île maudite, le pauvre Charlie passe par toutes les phases de sevrage et c’est pas joli à voir.

Wendy Teller – Sons of Anarchy

Elle se drogue pendant sa grossesse et met en danger l’enfant qu’elle attend, qui est accessoirement le fils de Jax. Juste après son accouchement, Gemma (la mère de Jax) essaie de la tenter avec de l’héroïne et elle fait une overdose.

Gregory House – Dr House

 

Le fameux Docteur House est accro à la vicodine, un antidouleur très puissant qu’il prend pour calmer son mal constant dans la jambe. Ce qui est plutôt improbable pour un médecin qui ne devrait pas franchement être dépendant.

Shane McCutcheon – The L Word

Shane a pendant longtemps eu une vie qui l’a poussé à tous les excès, elle a notamment été prostituée avant de passer son diplôme de coiffure. Elle aime les soirées et prend régulièrement de la cocaïne. Elle fume également pas mal de marijuana tout au long de la série.

Gabriella Mouchoux
Fille spirituelle de Spencer Hastings (Pretty Little Liars) & Tyrion Lannister (Game of Thrones).
Let Them Binge parfait : Black Mirror, des sushis avec ma meilleure amie.