Dragon Ball Super : une mort épique qui choque les fans

Publié le 12 février 2018 - 12h04

ATTENTION AUX SPOILERS… L’épisode 127 de Dragon Ball Super a offert aux fans l’un de ses moments les plus épiques et émouvants de la série. Sur Twitter, les hommages à N°17 se multiplient, après son sacrifice face à Jiren.

Le Tournoi du Pouvoir a pris un tournant dramatique ce dimanche 11 février dans Dragon Ball Super. Depuis la sortie de Toppo par Vegeta une semaine plus tôt, les guerriers de l’univers 7 font tous face à un ennemi commun dans les dernières minutes de l’événement : Jiren. Un combattant imbattable, dont la puissance va bien au-delà de celle de Goku et Vegeta. Pour autant, nos héros n’ont pas peur de lui, en particulier N°17, qui n’hésite pas à se présenter seul contre lui.

Dans cet épisode 127, l’androïde, Son Goku et Vegeta ont attaqué simultanément Jiren, sans qu’ils ne lui fassent une seule égratignure. Le guerrier de l’univers 11 est beaucoup trop fort et s’il ne reste que 3 ou 4 minutes, la victoire de nos héros n’est pas du tout acquise.

D’autant plus que Vegeta et Son Goku sont à bout de forces, et même si la gestion de l’endurance et des puissances est (très) bancale dans l’anime, les deux saiyans se trouvent enfin à terre après ce combat acharné (et tous ceux qui l’ont précédé). C’est à ce moment-là que N°17 a décidé de se dresser, seul, face à Jiren, pour la survie de l’univers 7. Et c’est le premier à blesser (très légèrement) cet être invincible grâce à une attaque surprise.

Un combat à cœur ouvert

Mais l’androïde ne s’est pas contenté de combattre, il a aussi essayé de percer la carapace de Jiren. « J’obtiendrai les super boules du dragon, et je partirai en croisière avec ma famille… » lui a-t-il lancé, avant de lui demander quel serait son vœu.

Une discussion qui amène Belmod, le Dieu de la Destruction de l’univers 11, à révéler le passé tragique de Jiren, et qui permet à N°17 de comprendre que son ennemi est plus humain qu’il ne veut le faire croire. « Et moi qui croyais que tu n’étais qu’une machine à tuer. Tu es quelqu’un d’assez humain aussi » : une phrase qui trouve un écho dans sa propre histoire. Apparu dans Dragon Ball Z au début de l’arc de Cell, N°17 est un humain artificiellement modifié par le Docteur Gero, qui a pour seul objectif de tuer Son Goku. Une simple machine à tuer, aujourd’hui devenue plus humaine.

Et c’est cette humanité qui va le pousser à se sacrifier à la fin de l’épisode, pour sauver Son Goku et Vegeta d’une élimination certaine. Alors que Jiren envoie une boule d’énergie plus puissante que jamais sur les guerriers au sol, N°17 se dresse face à cette menace, et place ses amis dans un bouclier… Avant d’enclencher la bombe qu’il possède à l’intérieur de son corps et de s’exploser pour détruire la boule d’énergie.

 

Ses derniers mots sont : « Hé, Son Goku, Vegeta. J’ai abandonné la croisière… Vous pouvez me remercier. J’espère que vous vous êtes un peu reposé. Me sacrifier pour les autres, j’aime à quel point c’est humain« . Un vrai sacrifice qui a fait réagir avec émotion, les fans de Dragon Ball Super sur Twitter.

« 17… Bon, qu’est ce qu’on peut dire… Le seul de l’univers 7 qui n’a jamais perdu son calme, un esprit libre qui nous a donné les meilleurs moments de Dragon Ball Super, et maintenant il est parti… L’un de mes cinq personnages préférés« .

« L’une des scènes les plus épiques de Dragon Ball Super« 

« N°17, tu es le meilleur !!« 

« L’épisode d’hier de Dragon Ball Super était énorme. Si je dois être honnête, je ne voyais pas l’intérêt de voir N°17 dans le Tournoi du Pouvoir et j’aurais préféré Boo, mais cet arc m’a fait l’aimer et le respecter plus qu’avant. La Toei l’a parfaitement géré« .

« Le sacrifique de N°17 était vraiment triste… »

« N°17 mérite d’être le meilleur guerrier du Tournoi du Pouvoir. Il mérite sa putain de croisière avec sa famille. Il a combattu un Dieu de la Destruction et a été même meilleur que lui. A sauvé Vegeta, Son Goku et Freezer à plusieurs reprises et a réussi à blesser Jiren, lui déchirant son uniforme. RIP N°17″

« Voilà comment N°17 est passé d’un personnage qui m’indifférait totalement, à l’un des meilleurs« .

« RIP N°17. Merci d’avoir donné le meilleur de toi même. Ton sacrifice ne sera pas vain« 

« Quand N°17 s’est sacrifié pour sauver Son Goku et Vegeta…« 

Journaliste
romain@serieously.com

Je suis le fils spirituel de J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est pizza chicken/pepperoni extra fromage devant Friends.
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter