Enola Holmes : 3 clins d’oeil à Harry Potter qu’il ne fallait pas rater dans le film Netflix

Publié le 25 septembre 2020 - 18h00

Sorti le 23 septembre dernier, Enola Holmes présente Millie Bobby Brown (Stranger Things) sous les traits d’Enola, la petite soeur de Sherlock Holmes (Henry Cavill). Enola se trouve très vite embarquée dans une enquête le jour où sa mère quitte la maison sans prévenir. Aussi étrange que cela puisse paraître, on a repéré quelques détails qui nous font grandement penser à Harry Potter. Voyez plutôt.

Helena Bonham Carter et Jack Thorne, deux habitués d’Harry Potter

Enola Holmes Harry Potter

© Netflix, © Warner Bros

Difficile de ne pas penser à Harry Potter et Bellatrix Lestrange en voyant Helena Bonhamm Carter camper Eudoria Holmes, la maman de la jeune héroïne jouée par Millie Bobby Brown. Il faut dire que l’actrice a insufflé la vie à l’écran de la célèbre et redoutable Mangemort, si bien que chacune de ses nouvelles apparitions nous ramène implacablement à cette époque où elle fréquentait plutôt l’univers de Poudlard.  Il n’aura non plus pas échappé aux plus aguerris que Tante Pétunia, Fiona Shaw, est aussi au casting du film. On note également la présence de Frances de la Tour a.k.a Olympe Maxime, la directrice de l’Académie Beauxbâtons. D’ailleurs, ce ne sont pas les seules membres de l’équipe à avoir un rapport très fort avec le petit sorcier !

Le film Enola Holmes a été écrit pour Netflix par Jack Thorne qui a travaillé conjointement avec J.K. Rowling pour l’écriture d’Harry Potter et l’Enfant maudit, le “huitième” tome de la saga sous forme de pièce de théâtre.

L’usage des anagrammes façon Voldemort

Enola Holmes

© Netflix

Eh oui ! Là encore difficile de ne pas penser à Harry Potter en voyant la maman d’Enola et cette dernière s’amuser autant des anagrammes. En effet, si la petite soeur de Sherlock Holmes s’appelle Enola, c’est en partie parce qu’à l’envers cela donne “Alone”, soit “seule” en langue anglaise. La raison ? Sa mère s’est mise en tête d’en faire une jeune femme indépendante que ne devrait compter que sur elle-même. Mais cette histoire d’anagramme n’est pas sans nous rappeler une autre personnalité très friande de ces jeux de mots… Lord Voldemort. Souvenez-vous, pour présenter son identité le seigneur des Ténèbres avait simplement réarrangé les lettres de son nom, Tom Elvis Jedusor, en Je suis Voldemort. C’est, d’ailleurs, exactement par le même procédé que la maman d’Enola tente de lui donner quelques indices sur son lieu de fuite !

Le Poudlard Express

Là encore, difficile de ne pas penser à Harry Potter tant on est prêts chez Serieously à mettre notre main à couper qu’Enola Holmes emprunte ce qu’on appelle Poudlard Express ! Très vite au début du film, Enola part sur les traces de sa mère. Pour ça, elle monte dans un train qui ressemble trait pour trait à celui que prennent Harry, Ron et Hermione pour se rendre à Poudlard. Les plans plus larges sur la locomotive semble confirmer ce sentiment de déjà vu. Une chose qui semble logique puisque les deux sont des productions britanniques !

Enola Holmes

© Netflix

Pour rappel, le Poudlard Express ressemble à ça :

Harry Potter

© Warner Bros

Drôles de coïncidences, non ?

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter