Game of Thrones : le premier épisode non-diffusé était un désastre selon les acteurs

Publié le 14 septembre 2020 - 17h00

Vous ne le savez peut-être pas mais il existe une première version non-diffusée du pilote de Game of Thrones. Et, si on en croit les confessions des acteurs et créateurs du show, ce premier jet était loin d’être une réussite.

 

Prévu pour sortir le 6 octobre prochain, Fire Cannot Kill a Dragon: Game of Thrones and the Untold Story of the Epic Series est un guide écrit par le journaliste d’Entertainment Weekly, James Hibberd. Ce livre promet de raconter une version non-censurée de toute l’aventure de la série, des débuts de son développement jusqu’à sa fin.

Dans un premier extrait dévoilé par le magazine américain EW, on apprend notamment que la première version du pilote, non-diffusée, était loin d’être un succès et cela s’est très rapidement ressenti auprès des équipes. Pour contextualiser le récit, nous sommes en 2009 et D. B. Weiss et David Benioff tentent tant bien que mal de lancer la production de Game of Thrones, mais n’ont jamais travaillé sur un projet d’une telle envergure auparavant.

“Personne ne savait ce qu’il faisait”

Plusieurs des acteurs ayant participé au premier projet raconte, en quelques anecdotes, à quel point certains costumes ou certaines scènes étaient tout simplement ridicules :

“Personne ne savait ce qu’il faisait ou ce qu’il se passait”, se remémore Nikolaj Coster-Waldau. Tandis que Lena Headey, qui joue sa sœur Cersei dans la série raconte : “Je ressemblais à une danseuse de Vegas dans le pilote original – fourrure et énorme coiffure, comme une Dolly Parton médiévale”.

Elle n’est pas la seule à se souvenir d’avoir un costume ridicule, c’est également le cas de George R. R. Martin et Harry Lloyd (Viserys). “Je suis allé au Maroc pour le mariage de Dany dans le premier pilote. Je jouais un noble Pentoshi avec des extensions de barbe et un énorme chapeau. Je ressemblais à un idiot, mais c’était amusant”, se rappelle l’auteur de la saga épique. Quant à Lloyd, il énonce : “J’avais une perruque différente. Dans les tons blanc de titane et argent, et c’était plus court et une coupe au carré. En y repensant, c’était une erreur”.

Game of Thrones aurait pu ne jamais voir le jour

Finalement, au moment de montrer le résultat final, les co-créateurs se sont vite rendus compte du désastre que c’était. Le producteur Craig Mazin leur a dit qu’ils “avaient un énorme problème”. Gina Balian (ancienne directrice des programmes dramatiques chez HBO) se souvient de quelqu’un disant : “On dirait que ça a été tourné dans mon jardin”.

Les commentaires tendaient tous à dire que le résultat n’était pas à la hauteur du challenge et ne représentait pas assez le côté épique d’un tel projet. Cependant, après bien des débats, les exécutifs de HBO ont tout de même été d’accord pour dire qu’il y avait du potentiel, offrant ainsi une seconde chance à David Benioff et D. B. Weiss.

Heureusement pour tout le monde, ce deuxième essai a donné naissance à l’une des séries les plus populaires, qui a brisé bien des records. Comme le dit si bien l’interprète de Viserys Targaryen, Harry Lloyd : “On a eu la chance qu’on nous offre une répétition de 10 million de dollars”.

Journaliste
marion@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Veronica Mars & Ragnar (Vikings).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est une pizza et du vin devant Friends.
Marion Le Coq on EmailMarion Le Coq on InstagramMarion Le Coq on Twitter