20 gentilles filles de séries qui ont craqué pour le bad boy

18 novembre 2019 - 11h57

C’est un classique dans le genre : la gentille fille qui tombe amoureuse du mauvais garçon. De Beverly Hills 90210 à Riverdale, retour sur les couples good girls/bad boys les plus connus des séries !

Elena et Damon – The Vampire Diaries

Dans The Vampire Diaries, Elena a longtemps été partagée entre Stefan et Damon. Et c’est finalement ce dernier qui remporte le cœur de notre héroïne, offrant aux fans un parfait couple good girl/bad boy !

Betty et Jughead – Riverdale

Si les personnages de Riverdale ne sont pas 100% bons ou 100% mauvais, on peut quand même dire que la good girl Betty a craqué pour le bad boy Jughead. Fille de bonne famille, le personnage joué par Lili Reinhart s’éprend du Southside Serpent qu’est Jughead Jones, reproduisant ainsi le schéma familial… Oui, car Alice a craqué pour FP à l’adolescence elle aussi !

Jane et Rafael – Jane The Virgin

Jane est avec Michael au début de la série, mais leur histoire d’amour en prend un coup quand notre héroïne tombe enceinte de Rafael, son crush de jeunesse, à la suite d’une insémination artificielle accidentelle. À partir de là, un triangle amoureux va progressivement s’installer et, spoiler alert, Jane choisira finalement Rafael.

Clary et Jace – Shadowhunters

Dans Shadowhunters, si un triangle amoureux bad boy/good boy se dessine dès le premier épisode, Clary choisira finalement Jace à Simon. Leur histoire d’amour sera plus emblématique, bien que parsemée d’embuches, et Clary et Simon seront finalement mieux amis.

Haley et Nathan – Les Frères Scott

Au début de la série, Nathan est le mauvais garçon dans toute sa splendeur. De son côté, Haley est vue comme la jeune fille modèle. Leur rapprochement, lors de sessions de tutorat, va déboucher sur l’une des idylles les plus mythiques des Frères Scott et la métamorphose de Nathan.

Phoebe et Cole – Charmed

Le mystérieux Cole ne laisse pas Phoebe indifférente dès son arrivée. Celle-ci craque pour lui, en ignorant sa véritable nature : il est le démon Balthazar, principal ennemi des sœurs Halliwell. Elle va malgré tout continuer à sortir avec lui, ce qui donnera lieu à des scènes déchirantes.

Chloe et Lucifer – Lucifer

Y a-t-il plus bad boy que le Diable lui-même ? Comme de nombreuses séries du même genre (coucou le Mentalist), il y a un jeu de séduction entre Chloe et Lucifer. Ils se tournent autour pendant plusieurs saisons, avant de sauter le pas. 

Lexie et Mark – Grey’s Anatomy

En véritable séducteur, Mark a de nombreuses conquêtes au sein du Grey Sloan Memorial. Mais son histoire d’amour la plus emblématique restera avec Lexie, jeune femme modèle et demi-sœur de Meredith. Ils connaîtront tous les deux une fin tragique.

Susan et Mike – Desperate Housewives

Susan, femme divorcée réputée pour sa maladresse, fait la connaissance de Mike, homme mystérieux au passé sulfureux, dans le premier épisode de Desperate Housewives. Ils se rapprochent au fil des épisodes et, bien qu’aux antipodes l’un de l’autre, ils finissent par former l’un des couples phares du show. 

Nancy et Steve – Stranger Things

De nombreux fans s’accordent à dire que Steve a la meilleure évolution du show. Introduit comme le mauvais garçon dans toute sa splendeur, rebelle et insolent, il fait craquer Nancy, jeune femme plutôt douce et généreuse. Ça, c’était avant que Jonathan ne s’en mêle…

Nadia et Guzman – Elite

Nadia, issue de la classe ouvrière, se rapproche progressivement de Guzman, appartenant à l’élite. Si l’adolescente est discrète et réservée, lui est plus insolent et provocateur. Ensemble ils forment le parfait couple good girl/bad boy, et cela ne sera pas sans conséquences.

Marissa et Ryan – Newport Beach

Si Marissa va carrément devenir une bad girl au fil de la série, elle est d’abord présentée comme une adolescente de bonne famille qui craque pour le garçon des bas quartiers aka Ryan Atwood. Leur couple ne fait pas du tout l’unanimité auprès de la famille de Marissa, et pourtant il n’en demeurera pas moins iconique.

Rachel et Puck – Glee

Rachel craque d’emblée pour Finn dans Glee, mais cela ne l’empêche pas de se rapprocher de son meilleur ami Puck. Bien que leur couple ne dure pas, ils ont certainement le ship name le plus bizarre de toute la série : Puckleberry.

Veronica et Logan – Veronica Mars

Issus de milieux radicalement opposés, Veronica et Logan ne peuvent pas se saquer au début de la série. Et c’est ce qui rend leur rapprochement encore plus surprenant et plaisant au fil de la série… Après tout, ce n’est pas un hasard si leur nom de couple est LoVe.

Rory et Jess – Gilmore Girls

Si Rory a toujours été une élève modèle, sa rencontre avec Jess, le neveu de Luke, va tout changer. L’adolescente est intriguée et attirée par son côté bad boy, et se rapproche de lui alors qu’elle sort encore avec Dean. Bien qu’ils ne sortent pas ensemble à la fin de Gilmore Girls, de nombreux fans considèrent Jess comme le grand amour de Rory.

Buffy et Spike – Buffy contre les vampires

Les saisons « adultes » de Buffy voient naître une relation passionnelle entre Buffy et Spike. Si le vampire bad boy en pince pour la tueuse depuis un petit bout de temps, notre héroïne est attirée par lui sans pour autant développer des sentiments amoureux à son égard, à l’image de sa relation passée avec Angel.

Felicity et Oliver – Arrow

Felicity et Oliver sont des opposés au début de la série. Et, comme les contraires s’attirent, ils se rapprochent peu à peu. Contrairement aux comics, le grand amour d’Oliver dans Arrow se révèle être Felicity (et non Laurel).

Annie et Liam – 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération

Après sa courte idylle avec Naomi, Liam se rapproche d’Annie. Leur relation good girl/bad boy n’est pas sans rappeler celle entre Brenda et Dylan dans la série originale, et c’est sans conteste qu’ils forment donc l’un des couples vedettes de 90210.

Brenda et Dylan – Beverly Hills 90210

Dylan McKay a été l’un des premiers vrais bad boys de séries, ce qui n’a pas laissé notre héroïne Brenda indifférente. La jeune femme perd sa virginité avec Dylan, et bien que leur histoire d’amour connaisse des hauts et des bas (notamment à cause du triangle amoureux Brenda/Dylan/Kelly), elle est aujourd’hui encore considérée comme l’une des plus mythiques du petit écran.

Jane et Pinstripe – The Bold Type

La journaliste de Scarlet et le chroniqueur sexe se rapprochent. C’est d’ailleurs avec Pinstripe que Jane connaît son premier orgasme. Si la jeune femme est vue comme une good girl dans toute sa splendeur, lui bénéficie d’une réputation de séducteur/bad boy. Sans doute ce qui les attire autant l’un chez l’autre ?

Eliott Azoulai
Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter