La Chronique des Bridgerton : 5 bonnes raisons de lire le livre à l’origine de la série

Publié le 29 décembre 2020 - 10h00

La Chronique des Bridgerton a débarqué sur Netflix pile pour Noël. Mais saviez-vous que la série était tirée d’un livre ? Si vous l’ignoriez, Serieously vous offre 5 bonnes raisons de commencer par le commencement en lisant le roman de Julia Quinn.

 

Portée à l’écran par la seule et unique Shonda Rhimes la série de Netflix La Chronique des Bridgerton est adaptée d’un roman du même nom. Parce que lire est bien différent que de binge-watcher des épisodes d’une traite, voici 5 (très) bonnes raisons de lire Daphné et le duc, le premier tome de la saga des Bridgerton signée Julia Quinn. Pssst, il sera disponible en librairies dès le 6 janvier prochain.

Pour retourner à la génèse même de l’histoire

La chronique des Bridgerton

La chronique des Bridgerton

On  ne va pas jouer au jeu de la poule et de l’oeuf car dans ce cas-là, l’origine est plutôt claire : bien avant la série Netflix de l’empire Shondaland, il y avait un écrit. La Chronique des Bridgerton est effectivement une fiction adaptée d’une saga romancée écrite par Julia Quinn. Les puristes sauront que l’écrit apporte une certaine dose de détail qu’on ne retrouve pas toujours dans les séries. Dévorer Daphné et le duc, c’est s’assurer de revenir aux sources même de la série et aux tout débuts de la vie des Bridgerton (ou presque). On dit ça, on dit rien.

C’est un roman ultra-populaire traduit en 32 langues

Bridgerton Argument de taille : la saga littéraire de La Chronique des Bridgerton a été un succès international. Pourquoi passer à côté d’un livre qui a connu un succès retentissant ? Pour tout vous dire, le livre a été traduit en pas moins de 28 langues… Ce qui en dit assez long sur son rayonnement.

Pour connaître toute l’histoire

La Chronique des Bridgerton

© Netflix

On le sait pertinemment : les écrits vont toujours plus en profondeur que les images. Il faut dire que Daphné et le duc, présente les prémices des Bridgerton. Julia Quinn ayant pensé l’histoire dans ses moindres détails, les livres ne peuvent être que plus aboutis et fournis que la série. C’est bien connu, adapter un livre à l’écran ne peut pas se faire sans son lot de débroussaillage dans l’intrigue. Lire le livre permet de connaître toute l’histoire telle qu’elle a été pensée par l’auteur sans aucune concession.

Pour se faire son propre casting

La chronique de Bridgerton Simon

© Netflix

Encore une fois, quand il s’agit d’une adaptation d’un livre en série (ou en film), les personnages sont pensés par les directeurs de casting qui, associent leur vision d’un personnage manuscrit à un acteur. Mais il ne vous ait jamais arrivé d’avoir été déçu par un choix de casting qui ne correspondait pas à l’image que vous aviez de tel ou tel personnage ? Et si Phoebe Dynevor n’était, pour vous, pas une Daphné idéale ? Si Regé-Jean Page était un PARFAIT duc d’Hastings pile comme vous l’imaginiez ? Une seule façon de le savoir : en lisant le livre !

Pour anticiper la suite… ?

Si vous l’ignoriez, Julia Quinn a pensé La Chronique des Bridgerton en pas moins de 9 livres… Commencer à mettre un nez dans la saga, c’est l’assurance de plonger pour un bon paquet de pages pour découvrir TOUTE l’histoire des enfants Bridgerton. Avec un peu de chance et quelques bons chiffres, tout est indiqué pour que la série de Netflix et Shonda Rhimes puisse avoir une suite. Tout du moins, si la série vous plaît, sachez que l’histoire se décline bien au-delà des aventures de Daphné et le duc !

La Chronique des Bridgerton, disponible le 6 janvier en librairies !

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter