La Chronique des Bridgerton : les symboles cachés derrière les costumes de la série

Publié le 12 janvier 2021 - 16h00

Entre ses décors somptueux et ses costumes éblouissants, La Chronique des Bridgerton jouit d’une esthétique riche et travaillée. De belles couleurs et de beaux tissus, qui cachent également quelques petits secrets. Retour sur les symboles dissimulés dans les vêtements des personnages.

 

Entre l’élégance délicate et raffinée des Bridgerton et la mode plus vive et audacieuse des Featherington, les spectateurs de la série en prennent plein les yeux. La Chronique des Bridgerton repose ainsi sur une photographie soignée, portée par des paysages fleuris et verdoyants, des demeures luxueuses et des costumes particulièrement sophistiqués. Tellement précieux et élaborés d’ailleurs, qu’ils cachent certains symboles, incrustés dans les pierres et brodés dans les tissus.

L’abeille des Bridgerton

La Chronique des Bridgerton

© Netflix

Au fil des épisodes, il apparaît évident que le destin des Bridgerton est étroitement lié à l’abeille. Le petit insecte rayé apparaît à de nombreuses reprises, que ce soit en gros plan au début et à la fin de la série, mais également dans les vêtements des personnages.

La Chronique des Bridgerton

© Netflix

Benedict (Luke Thompson) arbore ainsi à plusieurs reprises un gilet ou une chemise brodés d’abeilles. Un détail intéressant, lorsque l’on sait qu’Edmund Bridgerton, le père de famille, est décédé à l’âge de 38 ans à la suite d’une piqure d’hyménoptère. Une information révélée dans le deuxième roman de Julia Quinn, qui n’a pas encore été amenée dans la série Netflix.

Le papillon des Featherington

La Chronique des Bridgerton

© Netflix

De l’autre côté de la rue, c’est le papillon qui est mis à l’honneur. Les Featherington le porte régulièrement en bijoux ou sur leurs robes acidulées. Prudence apparaît notamment avec des jolies boucles d’oreilles papillon lors d’une promenade extérieure et l’on peut voir des lépidoptères brodés sur l’une des robes jaunes de Pénélope (Nicola Coughlan). Un insecte récurrent donc, dont les ailes colorées rappellent la garde-robe pimpante et florale de la famille Featherington.

Perçu comme un symbole de métamorphose, le papillon suit ainsi le parcours de Portia et de ses filles, qui cherchent en permanence à gravir les échelons dans la société. Il peut également avoir une résonance particulière pour la petite rousse, qui dévoile peu à peu une personnalité forte et affirmée au fil des épisodes. Aussi douce et naïve, qu’intelligente et effrontée, Pénélope nous prouve d’ailleurs bien vite que la chrysalide s’est transformée il y a déjà longtemps…

Si l’abeille et le papillon n’ont, pour l’instant, eu qu’un rôle insignifiant dans la série, ils pourraient bien gagner de l’importance dans la suite de La Chronique des Bridgerton, qui s’étalera peut-être sur huit saisons.

Alexia Malige
Journaliste
Je suis la fille spirituelle de Chandler Bing (Friends) et de Villanelle (Killing Eve). Mon Snack&Chill idéal du moment c'est de la croziflette devant Modern Family.
Alexia Malige on Email