15 mean girls de séries qu’on adore détester #b*tchplease

26 mai 2017 - 08h55

Toutes les séries ont leur mean girl, cette fille un peu peste qui pourrait détruire votre vie si vous faites quelque chose qui lui déplaît. Elles ne mènent pas la vie facile aux autres personnages mais cachent parfois un côté sensible sous leur masque d’arrogance. Retour sur ces mean girls qu’on adore détester.

 

Il faut l’avouer, les Mean Girls donnent du piquant aux séries et alimentent l’intrigue comme personne d’autre. Sans elles, les personnages principaux auraient souvent l’air bien fades. C’est plus vrai que jamais avec Blair Waldorf. Serena a beau être le personnage majeur de Gossip Girl, c’est Blair qui est le pilier de la série. Elle est déterminée, courageuse, manipulatrice et est capable de tout pour obtenir ce qu’elle veut. Lorsqu’elle a une idée en tête, rien ni personne ne peut l’arrêter, sauf peut-être Chuck Bass qui est tout aussi manipulateur qu’elle.

En général, on compte deux types de mean girls : les insupportables, celles que l’on a envie de frapper pour leur faire comprendre combien elles nous sortent par les yeux. Dans cette catégorie là, il y a Sadie Saxton, la petite peste d’Awkward. Une véritable tête à claque. Puis, il y a la deuxième catégorie. Celle des mean girls arrogantes et fourbes mais qui ont un bon fond. Ce sont les méchantes auxquelles on finit par s’attacher parce qu’elles ne sont pas si garce que ça, comme Santana Lopez de Glee et Cheryl Blossom de Riverdale par exemple. Elles ont beau rendre la vie impossible à Rachel Berry et Betty Cooper (parfois même pour notre plus grand plaisir), on est incapable de leur en vouloir. Au contraire, elles sont plus intéressantes et plus attachantes qu’une grande partie des personnages.

De la plus peste à la plus manipulatrice, de la pom pom girl clichée en passant par la langue de vipère, focus sur les meilleures Mean Girls de séries.

 

Anne Aumont

 

A lire également :

Anne Aumont