Risk : une série adaptée du jeu de société en développement par le créateur d’House of Cards

Publié le 13 janvier 2021 - 19h00

Préparez vos meilleures stratégies, le jeu Risk va devenir une série. La conquête du monde passera entre les mains de Beau Willimon, qui développe le projet.

 

Après plusieurs séries et films comme Game of Thrones ou Le Seigneur des Anneaux adaptés pour le jeu de société Risk, c’est ce dernier qui va se retrouver sur le petit écran. Le site américain Variety révèle qu’un projet est en développement, pour ce jeu créé par Albert Lamorisse en 1957. Et c’est le créateur d’House of Cards, Beau Willimon, qui s’occupera de conquérir le monde dans cette série qui n’a pas encore d’intrigue ou de personnage.

Risk, premier jeu d’une longue lignée d’adaptations ?

Le scénariste et producteur est un « grand fan » de Risk et son arrivée sur le projet s’inscrit dans un partenariat avec la société de distribution américaine Entertainment One (eOne). Cette dernière a racheté Hasbro, qui édite le jeu de société, en 2019 pour 3,8 millions de dollars et a pour but d’adapter de nombreux autres jeux en séries et en films dans les années à venir.

Michael Lombardo, président du département télévision de eOne, s’est confié sur l’adaptation de Risk dans un communiqué de presse : « Avec Beau, nous avons trouvé la géniale combinaison entre un producteur brillant, un créateur singulier et un fan avide de Risk. Nous sommes impatients de travailler avec lui et le reste de l’équipe de WestWard pour réimaginer cette marque et bien d’autres choses encore. »

Reste maintenant à savoir si cette série, qui n’a pas encore de diffuseur, s’intéressera à un conflit global, ou des stratégies de guerres plus ciblées, dans certaines parties des Etats-Unis ou du monde.

Journaliste
romain@serieously.com

Je suis le fils spirituel de J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est pizza chicken/pepperoni extra fromage devant Friends.
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter