Riverdale, GoT, AHS… Ces 10 personnages féminins de séries vont vous faire frissonner

Publié le 23 avril 2018 - 14h34

Ces dix actrices ont quelque chose en commun. Elles donnent une dimension forte à ces brillants personnages de « méchants au féminin » dans les séries et nous font vraiment frissonner. La preuve par 10.

Hermione Lodge (Riverdale)

Figure d’influence et de puissance à Riverdale, elle a damé le pion a son petit mafioso de mari. Hermione Lodge (incarnée par Marisol Nichols), c’est le charisme, la part d’ombre des Lodge, mais elle incarne aussi la patience avant l’acte et la réflexion avant la décision… Rien ne lui échappe, elle saura sortir de toutes les situations, même en comptant sur sa fille Veronica.

Cersei Lannister (Game of Thrones)

Est-il encore nécessaire de souligner que Cersei est la plus puissante des femmes de séries, par sa cruauté, son égoïsme, son arrivisme… Enfin bref, Cersei, une antagoniste romanesque au passé chargé, et une femme toutes en nuances qui a fait claquer des dents les plus solides d’entre nous. Une interprétation magnifique et glaçante signée Lean Headey.

Jessica Lange dans American Horror Story

Ici, on ne rend pas hommage seulement à des rôles, mais à une actrice : Jessica Lange, qui a incarné pas moins de 4 rôles démoniaques dans la série American Horror Story. Tour à tour manipulatrice, parfois sorcières, souvent génie du crime, la palette de ses interprétations n’a fait que grandir au fil du show. De Constance Langdon (Murder House) à Elsa Mars (Freak show), la légendaire star a su donner une étoffe particulière aux destins de ces diverses femmes… Beaucoup plus complexes qu’on ne veut bien le voir.

Katherine Pierce (The Vampire Diaries)

Elle s’est très vite attirée les foudres des fans du show pour son goût pour la manipulation, son jusqu’au-boutisme et clairement, son côté maléfique. Pour rappel, Katherine est l’alter-ego d’Elena, douce et calme. Mais on a toujours préféré Katherine, forcément plus intense et sans pitié. Son interprète, Nina Dobrev, a su mettre à l’amende une bonne dose de méchants de séries en quelques saisons !

Ruby (Supernatural)

Manipulatrice dotée d’un humour noir au vitriol, Ruby a été majeure dans les saisons 3 et 4. Elle a su marquer les fans par son côté maléfique extrêmement affirmé, en même temps c’est un démon, c’est difficile à cacher.

Norma Bates (Bates Motel)

Un tantinet sociopathe et obsédée par son propre fils, Norma Bates est l’archétype de la mère qui va vous donner des cauchemars. Quasiment absente dans le Psychose d’Alfred Hitchcock – sauf pour une scène clef d’anthologie – elle est au centre de la série prequel. A cause de son passé très violent, elle couve excessivement Norman ce qui étouffe le fait que son fils est gravement malade psychologiquement…

Drusilla (Buffy contre les vampires)

Elle est clairement un Joker au féminin… Le fait que sa famille ait été massacrée sous ses yeux l’a rendue complètement folle et instable, le tout saupoudré de pulsions de destruction. Un personnage entre le pathétique et le glaçant. Mais la rédemption est au bout du tunnel…

Vee (Orange is the New Black)

Yvonne Parker, alias Vee est une femme absolument prête à tout pour régner sur Litchfield. Allergique à la deuxième place, elle met tout en oeuvre pour dominer dans la prison. Elle joue souvent la carte de la figure maternelle pour s’attirer les services des plus faibles comme Crazy Eyes. Extrêmement nuisible, elle ne recule devant rien pour s’imposer. Ça n’a pas raté puisque son personnage a pris une envergure folle dans la saison 2. On adore surtout sa merveilleuse interprète, Lorraine Toussaint.

Aunt Lydia (The Handmaid’s Tale)

Cruelle, endoctrinante, figure diabolique de la série, elle est un cauchemar sous cape. Ann Dowd, que l’on a déjà pu voir dans The Leftovers, donne une interprétation magistrale de ce que peut être une ordure finie, obsédée par la déshumanisation.

La Méchante Reine (Once Upon a Time)

Personnage féminin en sur-saturation de pouvoirs magique, l’alter-ego de Regina a décidé de noircir le destin de tout le monde dans la série. L’interprétation de Lana Parilla est tellement crédible qu’elle a mis à l’amende toutes les méchantes sorcières de nos contes d’enfants. Clairement.

Journaliste
hannah@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Leslie Knope (Parks and Recreation) & Thomas Shelby (Peaky Blinders).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est Bo Bun légumes devant Friends.
Hannah Benayoun on Email