Shadowhunters : Matthew Daddario parle de l’impact de Malec sur les fans

9 avril 2018 - 15h10

Dans Shadowhunters, il y a des personnages que les fans chérissent plus que tout, et c’est le cas d’Alec et Magnus, qui forment le couple Malec. Un couple qui a permis d’aborder de nombreux sujets, comme le précise Matthew Daddario. Découvrez ses confidences sur Serieously.

Alec et Magnus forment l’un des couples préférés (LE couple préféré ?) des fans dans Shadowhunters. Depuis la première saison, leur relation reçoit de nombreux soutiens de la part du public. Pour le magazine américain TV Guide, Matthew Daddario (Alec) a analysé pourquoi ce couple fédère autant les spectateurs et suscite un tel enthousiasme, et cela passe évidemment par la représentation de la communauté LGBTQ : « Tant que nous avons un impact et que nous améliorons la vie de jeunes gens, nous continuerons de donner le meilleur de nous-mêmes pour présenter ceci de manière honnête et juste« .

Le couple Malec est passé par bien des hauts et des bas dans Shadowhunters, notamment la non-acceptation de Magnus par la mère d’Alec. Cela a permis de lancer le débat sur les couples gays à l’écran et, par extension, dans la vie réelle. Ainsi, la mère du héros finit par accepter cette relation, comme c’est montré dans l’épisode 3 de la saison 3 : elle remercie Magnus d’aimer son fils, ce qui montre un certain progrès. Même si de nombreuses séries ont déjà * et heureusement * commencé a malmener les clichés et briser les tabous. Et les réactions des fans sur Twitter ont été très positives.

Daddario précise : « Lorsque je vois les réactions en ligne et en vrai, c’est vraiment touchant, cela me donne l’impression de faire quelque chose de très intéressant, quelque chose de bien, plus qu’un simple show, plus qu’un divertissement« . Et on ne peut qu’être d’accord avec lui.

La rédaction Serieously
Accro aux séries TV
[email protected]

Je suis l'Enfant spirituel d'une connexion wifi & d'un Home Cinema.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des mezzes libanais devant Euphoria.
La rédaction Serieously on EmailLa rédaction Serieously on FacebookLa rédaction Serieously on InstagramLa rédaction Serieously on TwitterLa rédaction Serieously on Youtube