The Walking Dead : et si la vision du « vieux Rick » était une hallucination de Carl ?

28 décembre 2017 - 11h42

The Walking Dead a l’habitude de jouer avec ses fans et les induire en erreur. Si on imagine que la séquence du « Rick vieux » au début de la saison 8 est un flashforward, il pourrait bien s’agir en réalité d’une hallucination d’un Carl mourant.

La deuxième partie de la saison 8 de The Walking Dead va débuter de façon dramatique le 25 février prochain : Carl Grimes, mordu par un zombie, va rendre son dernier souffle devant les yeux de son père. Ça ne fait aucun doute, le jeune survivant va mourir, malgré les nombreuses théories imaginées par les fans. Mais avant de rejoindre Sasha, Tyreese, Beth et les autres personnages décédés les saisons précédentes, Carl va changer les choses.

Dans l’épisode 8, on voyait le jeune homme écrire une lettre à son père, sans qu’on ne connaisse le contenu. Mais la scène d’ouverture en flashback apporte un sérieux indice : alors qu’ils reviennent de la station essence, Carl explique à son père qu’une solution pacifiste est la seule issue possible pour mettre un terme au conflit qui les oppose à Negan et ses Sauveurs, et amener la paix. Une façon pour lui de sauver la vie de Negan et amener l’intrigue de la série à coller celle des comics.

Une vision prémonitoire ?

C’est là qu’intervient la fameuse réplique « Ma miséricorde prévaut sur ma colère » que répète un Rick hagard dans une courte séquence au début de la saison. Si on avait du mal à imaginer le shérif clément envers Negan, la mort attendue de Carl et ses mots vont définitivement le convaincre de l’épargner. Et si en rendant son dernier souffle, le jeune survivant entendait de son père une promesse de miséricorde et imaginait un futur lumineux, joyeux et en paix ? Comme une dernière image de bonté avant de plonger dans l’obscurité.

Rappelez-vous, dans cette séquence, proposée à la fin du premier épisode de la saison 8, Rick, âgée et blessé, se lève de son lit et va rejoindre Michonne dans le salon. La silhouette de Carl passe en vitesse, avant qu’une petite fille arrive vers le shérif (on ne sait pas encore s’il s’agit de Judith ou Gracie). Elle lui prend la main et l’emmène à l’extérieur où une fête se prépare et où la communauté semble en paix et florissante. On a toujours pensé qu’il s’agissait d’un rêve de Rick ou d’une vraie scène se déroulant dans le futur, mais il pourrait bien s’agir d’une hallucination de Carl.

Comme premier argument : le jeune héros est à peine présent dans la séquence, il passe en vitesse devant la caméra comme pour rappeler que son souvenir est toujours bien vivace dans l’esprit de ses proches. Mais s’il s’agit de son point de vue, il est logique qu’on ne le voit pas pleinement. On peut ensuite penser, comme indiqué plus haut, qu’il imagine ce possible futur comme une conséquence du changement d’état d’esprit de Rick. Au fond de lui, il sait que son père va faire ce qui est juste, et ainsi et âge de paix.

Hallucination mordante

Mais ce qui nous fait dire avant tout qu’il s’agit d’une vision de Carl, c’est l’histoire qui a suivi la morsure de Tyreese lors de la saison 5. Après avoir été mordu par un zombi, il est pris d’hallucinations et voit Beth, Bob, le Gouverneur, Mika et Lizzie côte à côte, alors que sa fièvre monte fortement et que son état de santé se dégrade. Il entend même la voix de Rick dans la radio, avec le véritable accent d’Andrew Lincoln. Un comportement qui nous ramène au tout début de la série, avec Jim, l’un des premiers survivants mordu de The Walking Dead. Après un rêve dont il ne se souvient plus, il commence à creuser sans véritable raison, et quand Dale et les autres lui demandent ce qu’il est en train de faire, il ne sait pas l’expliquer.

Alors plus qu’un flash du futur, la scène de Rick vieux qui se lève, blessé, de son lit pour rejoindre sa petite famille pourrait être une hallucination idyllique d’un Carl mourant, qui croit en la bonté de son père.

[socialpoll id= »2479554″]

Romain Cheyron
Journaliste
Fils spirituel de JD de Scrubs et Castiel de Supernatural
Let Them Binge parfait : Friends, avec plein de pizzas, et quelques amis
Romain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter