Un hôpital traite un premier cas d’addiction à Netflix (oui, oui)

Et si Netflix devenait notre ennemi ? L’Inde vient de traiter son premier cas d’addiction à la plateforme de streaming. Quand binger devient dangereux…

Vous pensez passer trop de temps devant Netflix ? Cela pourrait devenir un problème, car un premier cas d’addiction à la plateforme de streaming vient d’être traité en Inde. Il s’agit d’un des pays les plus adeptes du binge-watching, où les utilisateurs passeraient en moyenne deux fois plus de temps qu’un Français, soit 8 heures et 28 minutes par semaine. Cette enquête, publiée par Gadget 360, n’est que la partie visible de l’iceberg cependant.

Beaucoup de médecins mettent en garde contre les dangers du binge-watching intensif et pour cause un premier cas pathologique a été déclaré en Inde justement. C’est à Bangalore qu’un hôpital confie avoir accueilli leur premier patient totalement accro à Netflix, d’après The Hindu.

Binger pour fuir la réalité

Le jeune adulte de 26 ans passait apparemment tout son temps sur Netflix afin de fuir la réalité : « Quand sa famille lui mettait la pression pour qu’il trouve un emploi, ou quand il voyait ses amis réussir, il regardait des séries en continu. C’était un moyen de s’évader. De cette façon, il pouvait oublier ses problèmes, et en tirait une immense satisfaction ». C’est ce qu’explique le Dr. Sharma, professeur en psychologie, ajoutant que l’individu regardait plus de 7 heures de programmes par jour, tous les jours.

En conséquence, il souffrait d’une fatigue des yeux, d’épuisement mais aussi de troubles du sommeil. Afin de guérir cette addiction, les professionnels du SHUT (Service for Healthy Use of Technology) de Bangalore lui ont prescrit des exercices de relaxation, une thérapie ainsi qu’une aide pour lui permettre de retrouver du travail.

Si ce jeune Indien semble être pour le moment un cas extrême et isolé, les médecins et conseillers d’éducation s’inquiètent de plus en plus des effets néfastes du binge-watching, notamment sur les adolescents.

L’addiction à Netflix est-elle sur le point de devenir un trouble mental comme l’addiction aux jeux vidéo reconnue par l’Organisation Mentale de la Santé ? Une chose est sûre, passer tout son temps devant un écran n’est jamais bon. N’oubliez pas d’aller mettre un peu le nez dehors après avoir bingé la première saison d’Elite sur Netflix, par exemple…


Marion Le Coq
Fille spirituelle de Veronica Mars et Ragnar de Vikings.
Let Them Binge parfait : Friends avec du vin et de la pizza avec ma BFF.