Riverdale, PLL… 10 séries qui accrochent dès les premières minutes

21 septembre 2019 - 18h02

Il y a des séries qui ne perdent pas de temps et captent l’attention du téléspectateur en moins de 2 minutes. La scène d’ouverture peut prendre la forme d’un suicide, d’une explosion ou du retour d’une it girl dans sa ville natale (si si, on vous jure). La preuve en 10 séries.

Pretty Little Liars

Quand une soirée entre amies tourne au drame, c’est ainsi que l’on pourrait présenter la scène d’ouverture du pilote de Pretty Little Liars. Aria, Hanna, Emily, Spencer et Alison sont réunies dans une grange le soir, et parlent de l’importance des secrets entre copines. Quelques heures plus tard, l’une d’entre elles disparaît soudainement… Avouez que vous êtes à deux doigts de vous refaire toute la série !

Quantico

Les flashforwards, flashbacks et autres jeux avec la temporalité sont devenus des valeurs sûres pour accrocher le téléspectateur en un temps record. Quantico en sait quelque chose, puisque la série de Joshua Safran démarre par un attentat – présenté comme le plus grave depuis celui du 11 septembre 2001 – dans lequel se retrouve impliquée notre héroïne Alex Parrish. Et hop, retour 9 mois en arrière pour comprendre ce qu’il s’est passé !

Dark

Quoi de plus accrocheur qu’une citation d’Albert Einstein en cette ère de Peak TV ? Dans le cas de Dark, ça marche complètement. Il faut dire que la quote est des plus énigmatiques : « La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle ». Ajoutez à cela une musique angoissante, des images de la ville de Winden et ses habitants, et une voix off qui attise encore plus notre curiosité sur la connexion passé-présent-futur.

Desperate Housewives

On se croirait au paradis, entre les pelouses impeccablement tondues, la paisibilité du quartier et le petit déjeuner de rêve en famille… La scène d’intro de Desperate Housewives nous plonge directement au coeur de Wisteria Lane, cette banlieue américaine chic qui ferait une carte postale parfaite. Jusqu’à ce que, sans que l’on ne comprenne pourquoi, la narratrice se tire une balle dans la tête. L’histoire peut commencer.

Riverdale

Une petite ville tranquille et isolée du monde, deux adolescents qui passent une après-midi charmante, et bien sûr la douce voix de Cole Sprouse pour nous guider… que demander de plus ? Ah oui, des drama ! Toute l’intrigue de Riverdale démarre avec la mystérieuse et tragique disparition de Jason Blossom, de quoi accrocher des millions de fans.

Manhunt : Unabomber

Pour une mini-série mettant en scène la traque du terroriste surnommé « Unabomber », il fallait s’attendre à ce que Manhunt nous en mette plein la vue dès les premières minutes : une violente explosion dans un immeuble, après la distribution du courrier, et plus précisément d’un paquet contenant une bombe.

Grace & Frankie

Dans un toute autre genre, Grace & Frankie démarre sur les chapeaux de roue, quand deux septuagénaires sont conviées au restaurant par leurs époux respectifs. Ces derniers leur annoncent qu’ils les quittent, après 40 ans de mariage, car ils s’aiment. Ça fait un choc, forcément, et ça titille notre curiosité.

Lost

Comment oublier l’oeil terrifié de Matthew Fox, aka Jack Shepard, qui marque le début de Lost ? Perdu au milieu de nul part, le héros semble encore plus paumé que nous, téléspectateurs. Son état laisse clairement comprendre qu’il s’est produit un évènement grave… Ou comment dépayser la planète entière en 30 secondes.

Gossip Girl

Amateurs de teen dramas, de bling-bling, de potins et de New York, vous avez forcément été séduits par l’opening de Gossip Girl. Le retour de Serena Van Der Woodsen dans l’Upper East Side est annoncé comme un évènement de la plus haute importance par la narratrice. Un petite dose de mystère s’installe, quand « Gossip Girl » précise que Serena a quitté la ville l’an dernier pour aller dans un pensionnat, sans donner de raison…

Buffy contre les vampires

Joss Whedon, le créateur de Buffy, a toujours exprimé son intention de casser les codes du film d’horreur, dans lequel la blonde est la première à se faire tuer. Ici, c’est elle qui prend le pouvoir ! Et ça commence dès les premières minutes du premier épisode, avec une Julie Benz en vampire assoiffée de sang…

Eliott Azoulai
Journaliste
[email protected]

Fils spirituel de - Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld
Snack&Chill du moment - Ugly Betty & des churros
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter