50 Nuances de Grey : E.L. James ne s’attendait pas à ce que la saga soit si populaire

Publié le 16 octobre 2020 - 10h15

Qu’il s’agisse des livres ou des films, la saga 50 Nuances de Grey est l’une des plus populaires des années 2010. Et pourtant, l’autrice E.L. James était loin de s’attendre à un tel succès planétaire pour l’histoire entre Anastasia Steele et Christian Grey !

 

Le succès est une chose qui arrive parfois sans que l’on s’y attende, et l’autrice des romans 50 Nuances de Grey en sait quelque chose. Alors qu’elle est à l’origine d’une des plus grosses sagas littéraires et cinématographiques de ces dernières années, la romancière britannique E.L. James est encore aujourd’hui encore étonnée de la popularité de ses écrits. En interview pour Entertainment Tonight Canada, elle s’est confiée à ce sujet.

« 50 Nuances est devenue si populaire, pour des raisons qui m’étonnent toujours »

Interrogée sur le côté très « érotique » et osé de 50 Nuances de Grey, E.L. James a déclaré : « Il y a des milliers et des milliers de femmes qui écrivent des bouquins de ce genre, donc ceux qui en écrivent et en lisent ont l’habitude. C’est juste que 50 Nuances est devenue si populaire, pour des raisons qui m’étonnent toujours. Puis je pense qu’il y a beaucoup d’attention portée là-dessus. Mais il existe plein de romans avec de l’érotisme ». Ou la preuve que même les écrivains les plus célèbres restent modestes !

C’est en 2011 que sort le premier roman de la saga, intitulé 50 Nuances de Grey, sur le site internet de l’auteur. Et en 2012 en édition papier dans les librairies. Le succès est rapidement au rendez-vous, et deux autres tomes s’en suivent alors : 50 Nuances plus Sombres et 50 Nuances plus Claires. La trilogie est plus tard adaptée au cinéma, et le premier film sort en 2015 sur les écrans. Il s’agit d’un triomphe au box-office, et ce malgré quelques scandales en coulisses.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter