6 filles qui portent une série sur leurs épaules #JournéeDeLaFille

11 octobre 2017 - 15h10

À l’occasion de la journée internationale des filles, la rédaction de Serieously en met à l’honneur 6, pour la plupart des lycéennes, qui font incontestablement le succès de leur série. 

En ce 11 octobre, nous célébrons la journée internationale des filles (à ne pas confondre avec la journée de la femme, le 8 mars). Une journée de célébration, organisée chaque année depuis 2012, pour promouvoir les droits fondamentaux des filles et combattre les inégalités entre filles et garçons. Les personnages féminins que vous allez voir ci-dessous n’ont pas attendu cette journée pour prendre le pouvoir et « porter » ainsi une série à succès sur leurs épaules. Girl power.

Eleven – Stranger Things

C’est l’une des héroïnes les plus mystérieuses et et les plus badass de ces dernières années… pas étonnant que son interprète Millie Bobby Brown soit devenue une méga star ! Stranger Things démarre avec l’étrange disparition de Will, mais c’est bel et bien l’arrivée d’Eleven à Hawkins qui intrigue tout le monde. Dotée de pouvoirs surnaturels et de capacités extraordinaires, la jeune fille rejoint vite la bande formée par Mike, Dustin et Lucas. La fragilité et la peur d’Eleven la rendent ultra touchante, paradoxalement à ses dons qui font d’elle un personnage complexe et fascinant. Vivement la saison 2, sur Netflix dès le 27 octobre prochain.

Hannah Baker – 13 Reasons Why

Dans 13 Reasons Why, Hannah Baker, décédée, raconte son histoire et plus précisément les 13 raisons qui l’ont poussée au suicide. Victime de harcèlement, de slut-shaming et de viol, l’adolescente évoque son vécu bouleversant avec beaucoup de force et de courage. Une série à la fois poignante, importante et nécessaire, dont le message résonne d’autant plus en cette journée internationale des filles.

Buffy Summers – Buffy contre les vampires

Série féministe et avant-gardiste, Buffy contre les vampires met en scène Buffy, la tueuse de vampires, dans la ville de Sunnydale. Courageuse, attachante, badass, mais aussi drôle, douce et féminine, la lycéenne est sans conteste l’un des personnages les plus marquants de l’histoire du petit écran. Elle n’a pas peur de briser les codes et de mettre une raclée au premier démon qui se pointe devant elle. Ni de porter une série phénomène, connue et reconnue même 20 ans après, sur ses épaules.

Veronica Mars – Veronica Mars

Un peu comme Buffy Summers, Veronica Mars est une ancienne reine de lycée, désormais en marge de la société, qui ne cherche plus à être populaire. Quand elle n’est pas à l’école, elle bosse comme détective privée pour aider son père. Ses nombreux traumatismes (viol, mort de sa meilleure amie, abandon de sa mère) l’ont endurcie, si bien que la jeune femme semble ne plus avoir peur de rien aujourd’hui. Solitaire, curieuse, indépendante, elle ne tolère pas l’injustice, que ce soit dans les couloirs du lycée ou à l’extérieur.

Blair Waldorf – Gossip Girl

Si Gossip Girl démarre par le retour de Serena Van der Woodsen dans l’Upper East Side, plaçant le personnage joué par Blake Lively au centre de l’histoire, les scénaristes ont vite compris que c’est Miss Blair Waldorf que les fans préfèrent. La mean girl fascine plus que tout, que ce soit pour ses punchlines devenues légendaires, la façon dont elle dirige son petit monde d’une main de maître, son style impeccable et sa relation avec Chuck.

Naomi Clark – 90210

Comme dans la série mère, 90210 Beverly Hills : Nouvelle Génération débute par l’arrivée en ville d’une famille, et de deux adolescents au lycée. Annie et Dixon Wilson ont au départ été présentés comme les « héros » du show, mais Naomi Clark n’a pas attendu longtemps pour leur piquer la vedette. Sous ses airs d’ado pourrie gâtée et superficielle, la jolie blonde s’est imposée comme le personnage central de 90210, avec sa joie de vivre contagieuse, ses répliques de sassy queen et une plus grande profondeur qu’il n’y paraît.

 

Eliott Azoulai
Fils spirituel de Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld (Seinfeld).
Let Them Binge parfait : Ugly Betty, avec des churros et mon chien.
Eliott Azoulai on Twitter