Game of Thrones saison 8 : 6 indices qui indiquaient que Bran finirait sur le Trône

21 mai 2019 - 09h56

Game of Thrones s’est achevée et on sait maintenant qui est le roi de Westeros. Si ce retournement de situation en a choqué plus d’un, voici 6 indices qui indiquaient que Bran allait remporter le jeu des trônes.

 

L’introduction du personnage

Après un petit teasing des Marcheurs Blancs, la série nous est directement introduite à travers les yeux du jeune Bran Stark, s’entraînant au tir à l’arc avec ses frères. Que ce soit dans les livres ou dans la série, c’est le premier personnage qu’on rencontre, ce qui indique indéniablement l’importance de son personnage dans le reste de l’histoire.

L’exécution du déserteur

Peu de temps après, son père, Ned Stark se voit forcer d’exécuter un déserteur de la Garde de Nuit. Il insiste sur la présence de Bran pour ce moment funeste. Avant la mise à mort, le Lord de Winterfell prononce les mots : « au nom de Robert de la Maison Baratheon, Premier de Son Nom, Roi des Andals et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume ». Et au moment où il dit « Roi des Andals et des Premiers Hommes », la caméra fait un plan sur Bran et Jon. Si tout le monde pensait que c’était un signe sur le destin de Jon, c’est finalement l’un des premiers indices indiquant que Bran va finir roi.

Jaime pousse Bran

Le tout premier épisode se termine sur Jaime qui pousse Bran de la tour pour les raisons qu’on connaît tous. Cet acte de la part du Lannister déclenche une série d’événements et est notamment ce qui mène Bran vers sa destinée. Et puis, souvenez-vous, le surnom de Jaime est « Régicide », pour avoir tué Aerys II, père de Daenerys. Est-ce alors une coïncidence que celui qui est surnommé ainsi tente de tuer Bran, futur roi de Westeros, dans le tout premier épisode ?

Bran refuse le titre de Lord of Winterfell

Bien des saisons plus tard, Bran refuse le titre de Seigneur de Winterfell, offert par Sansa, puisqu’il est légitimement l’héritier de Ned Stark, étant son seul fils encore en vie. Cependant, celui qu’on appelle désormais la Corneille à trois yeux refuse. Il dit qu’il ne souhaite prendre aucun titre étant donné son nouveau statut. En revanche, maintenant qu’on connaît l’issue de la série, on se dit qu’il connaissait son destin et savait alors qu’il deviendrait roi de Westeros. Une idée confirmée par la phrase qu’il répond à Tyrion : « Pourquoi penses-tu que j’ai fait tout ce chemin ».

La conversation entre Varys et Tyrion

Dans l’épisode 4 de la saison 8 de Game of Thrones, Tyrion et Varys ont une conversation sur qui devrait les gouverner, peu de temps avant de trahir l’un après l’autre leur reine, Daenerys Targaryen. Les deux hommes semblent convaincus par l’idée que la personne la mieux placée pour régner est certainement quelqu’un qui ne veut pas de ce poste. Si à ce moment on pense forcément qu’ils parlent tous les deux de Jon Snow, véritable héritier au Trône de Fer, le retournement de situation du final nous fait voir les choses sous un autre angle. Bran, en tant que Corneille à trois yeux, n’a pas d’envie de pouvoir.

De plus, Tyrion avait émis l’idée qu’avoir un pénis « n’était pas une vraie qualification » et il s’avère que Bran ne peut pas avoir d’enfant, une des raisons pour laquelle il pense que le jeune Stark est parfait pour ce rôle : fin de la succession par filiation.

Le poster de la saison 1

Petit indice supplémentaire : sur le poster de la toute première saison de Game of Thrones, Ned Stark est sur le Trône et vous remarquerez qu’une corneille se trouve à sa gauche, sur l’accoudoir. Coïncidence ? À vous d’en juger.

Marion Le Coq
Fille spirituelle de Veronica Mars et Ragnar de Vikings.
Let Them Binge parfait : Friends avec du vin et de la pizza avec ma BFF.