Grey’s Anatomy : l’épisode centré sur le viol a augmenté le nombre d’appels d’urgence

Publié le 6 décembre 2019 - 16h22

Une étude révèle qu’un épisode de la saison 15 de Grey’s Anatomy a permis d’augmenter le nombre d’appels au numéro d’urgence pour les victimes de violences sexuelles, libérant ainsi la parole.

La saison 15 de Grey’s Anatomy fut marquée par l’un de ses épisodes les plus poignants, « Les survivantes » (« Silent All These Years »), dans lequel une patiente est admise au Grey Sloan Memorial après avoir été violée. Refusant d’en parler au départ, elle parvient progressivement à s’exprimer avec l’aide et le soutien de Jo, qui vient elle-même d’apprendre qu’elle est le fruit d’un viol. Diffusé en mars 2019, cet épisode, dont la diffusion était suivie d’un message avec Ellen Pompeo invitant les victimes de violences sexuelles à appeler un numéro d’urgence, a eu un réel impact.

+43% d’appels à l’assistance en deux jours

Une étude publiée par le Journal of the American Medical Association montre que le nombre d’appels à l’organisation américaine RAINN (Rape, Abuse and Incest National Network) a augmenté de 43% dans les 48 heures qui ont suivi la diffusion de l’épisode. De plus, les interactions avec le compte Twitter officiel @RAINN ainsi que les tweets mentionnant la « ligne téléphonique agression sexuelle » ont accru de plus de 1000% le jour suivant. 

« Les médias doivent être correctement informés du niveau d’impact et de l’effet qu’ils peuvent potentiellement avoir » a souligné Trevor Torgerson, auteur de l’étude et étudiant à l’université d’État de l’Oklahoma, auprès d’Axios. 

Ce n’est pas la première fois que Grey’s Anatomy a un tel impact sur la vie de ses fans. La série est déjà considérablement venue en aide à celles et ceux qui la regardent par le passé.

Journaliste
eliott@serieously.com

Je suis le fils spirituel d'Alicia Florrick (The Good Wife) & Jerry Seinfeld.
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est des churros devant Ugly Betty.
Eliott Azoulai on EmailEliott Azoulai on Twitter