La Casa de Papel saison 4 : Belén Cuesta répond à la polémique sur Manille

9 avril 2020 - 16h54

La saison 4 de La Casa de Papel a fait face à une petite polémique depuis sont arrivée sur Netflix. C’est le personnage de Manille qui est au centre des critiques, et son actrice Belén Cuesta s’est confiée dessus.

 

Mystérieuse otage dans la saison 3 de La Casa de Papel, Manille s’est révélée dans les nouveaux épisodes de la série espagnole comme étant de mèche avec les braqueurs. Il s’agit en réalité de Julia, la fille du meilleur ami de Moscou, père de Denver. Un renfort pour la bande, qui ont beaucoup de mal à gérer la situation dans la banque. C’est dans un flashback qu’on apprend sa véritable identité, lors d’une scène qui se déroule lors de la préparation du premier braquage de la série, alors que Moscou était encore en vie.

Avec Denver, ils demandent au Professeur s’ils peuvent intégrer leur ami Juanito au braquage, et s’il refuse dans un premier temps, il avoue ensuite qu’avoir quelqu’un d’infiltré chez les otages peut-être une bonne idée. Mais alors que Moscou et Denver sont prêts à retrouver Juanito, ils se retrouvent face à une femme, Julia. Il s’agit en réalité de la même personne, avec une Julia qui a décidé d’être elle-même, une femme qu’elle a toujours été. Si les deux braqueurs sont surpris, ils l’acceptent évidemment immédiatement.

« Enlever les étiquettes au lieu de continuer à en mettre »

Petit problème, c’est une actrice cisgenre, Belén Cuesta, qui incarne ce personnage transgenre, et La Casa de Papel a été au centre de vives critiques après l’arrivée de la saison 4. Amor Romeira, une participante à une télé-réalité espagnole s’est exprimée sur son compte Instagram : « Lorsqu’un personnage est transgenre, des actrices transgenres, qui existent, doivent le jouer. La série aurait dû leur donner de la visibilité et un travail qu’une actrice transgenre mérite.

Et de continuer : « ce personnage est une femme trans jouée par une femme biologique. Vous pouvez dire qu’elle est une actrice et qu’elle interprète … erreur. Quand un personnage exige qu’elle soit noire, c’est une actrice noire qui la joue. Je ne peux pas imaginer un acteur peignant tout son corps en noir. Je ne peux pas non plus imaginer un acteur qui se mette du ruban adhésif sur les yeux pour avoir un look asiatique. Ce sont des signes d’identité qui ne peuvent pas être interprétés. »

Dans une interview pour FormulaTV, Belén Cuesta s’est confiée sur cette polémique : « tout ce qui en parle de ces personnes et qui donne de la visibilité me semble positif. Le combat doit être que les acteurs et actrices transgenres aient accès à des rôles de toutes sortes et pas seulement des personnages trans. Bien sûr que je suis pour, je le défends et je me bats car ils ont les mêmes options. Je comprends le débat qui est généré mais j’ai accepté le personnage de Julia parce qu’elle est une femme trans et je suis cis, mais au final ce que j’interprète c’est une femme et c’est vers quoi il faut aller, enlever les étiquettes au lieu de continuer à en mettre. » 

Manille sera de retour dans la saison 5 de La Casa de Papel, à voir si la polémique continue d’ici là.

Journaliste
romain@serieously.com

Je suis le fils spirituel de J.D. (Scrubs) & Castiel (Supernatural).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est pizza chicken/pepperoni extra fromage devant Friends.
Romain Cheyron on EmailRomain Cheyron on InstagramRomain Cheyron on Twitter