Les Enquêtes Extraordinaires : c’est quoi ce docu-série Netflix dont tout le monde parle ?

Publié le 7 juillet 2020 - 17h32

Si vous jetez un oeil régulièrement au top Netflix, la présence des Enquêtes Extraordinaires n’a pas dû vous échapper. Peut-être vous êtes-vous même demandé ce que c’était que cette nouvelle série docu qui semble fasciner les foules. On tente d’y répondre.

 

La série Les Enquêtes Extraordinaires, alias Unsolved Mysteries pour les puristes, fascine depuis son arrivée sur le catalogue Netflix il y a tout juste une semaine. Et pour cause, dernièrement les documentaires true crime ont la côte. Entre l’histoire glaçante du dépeceur de Montréal ou encore celle du petit Grégory, Netflix offre effectivement de plus en plus de contenus faits-divers ultra sordides qui passionnent. C’est glauque, c’est noir, c’est déchirant et pourtant, c’est passionnant.

Comment expliquer un tel succès ? Pour Les Enquêtes Extraordinaires, c’est très simple : le concept existait déjà dans les années 80 et à l’époque, c’était un rendez-vous à ne pas manquer à la télévision américaine. Toutes sortes d’histoires étaient alors passées en revue ; que ce soient des histoires de meurtres, de disparitions, des histoires surnaturelles ou des amours perdus puis retrouvés…

Prenez un concept qui fonctionnait il y a des années, ajoutez quelques ingrédients secrets et vous obtenez : un nouveau succès.

Quand Stranger Things rencontre le true crime

Derrière ces nouveaux épisodes du docu-série culte des années 80, qui plafonne dans le top 10 de Netflix depuis sa sortie, on ne retrouve nuls autres que les producteurs de la série Stranger Things. De quoi probablement expliquer que la série remporte aujourd’hui de nouveaux suffrages. Mais ce n’est pas tout, Les Enquêtes Extraordinaires reprend les vieilles recettes qui fonctionnent en continuant de requérir l’aide des téléspectateurs à la fin de chaque épisode.

Les Enquêtes Extraordinaires

© Netflix

Evidemment que de jouer aux détectives derrière son écran est une formule on ne peut plus gagnante. D’autant plus que la série originale donnait dès que possible des nouvelles sur l’avancée de l’enquête.

Cerise sur le gâteau, les histoires développées dans cette première partie, qui compte 6 épisodes, viennent des quatre coins du monde et même… de la France. Tintin (bruit du suspens). Oui, vous devriez très certainement reconnaître le fait-divers de l’épisode numéro 3 appelé La maison de l’horreur. Et pour cause, cet épisode est consacré à l’affaire qui brasse notre pays depuis plusieurs années : l’affaire Xavier Dupont De Ligonnès.

De quoi attirer l’oeil des amateurs d’histoires qui font froid dans le dos…Alors, on regarde quand ?

Journaliste
amandine@serieously.com

Je suis la fille spirituelle de Jess (New Girl) & Seth Cohen (The O.C.).
En ce moment, mon Snack&Chill idéal c'est soupe Phô & cheesecake devant Insecure.
Amandine Rouhaud on EmailAmandine Rouhaud on InstagramAmandine Rouhaud on Twitter